Djibouti: Le silence assourdissant des intellectuels et opposants ISSAS à Djibouti m’interpelle!!!

vizir de Tadjourah Chehem Ahmed HoumedLe silence assourdissant des intellectuels et des opposants ISSAS m’interpelle depuis l’arrestation de la plus haute autorité morale de la communauté AFAR.
Le silence de deux organisations des droits de l’Homme à Djibouti, Monsieur Iwad et Maître Zakaria, représentants des droits de l’Homme à Djibouti m’interpelle également! Pourquoi ce silence alors qu’ils dénoncent des banalités?
Enfin, le silence de l’USN qui avait rallié le régime et qui serait bien placé pour négocier m’interpelle!

Et que dire des intellectuels AFARS qui pleuraient la carcasse d’ambulance? Où sont-ils aujourd’hui?

Le Vizir serait libéré selon certaines sources mais nous exigeons une preuve de vie: il a été libéré grâce à la pression des réseaux sociaux et aux différents comités qui se sont crées spontanément à l’image de celui du Danemark et de Brest.

Nul doute que ce sui est arrivé au Vizir arrivera à l’Ogass des Issas!

Ce soir, le VIZIR de Tadjourah reste toujours en résidence surveillée dans un lieu tenu secret à Djibouti !

La patrie ou la mort nous vaincrons !

Vive le Peuple de Djibouti !
Vive le Burkina-Faso Libre !
Vive l’Afrique bientôt Libre !

Houssein IBRAHIM HOUMED


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :