Ethiopie : Echec des pourparlers de Dire-Dawa entre la tribu Issa et la fédération tribale Afar

afar - issa régionsAvant-hier, l’état fédéral éthiopien a organisé des pourparlers entre la région Somalie de l’Ethiopie, Kiliil 5, et la région Afar.

Les pourparlers se tenaient à Dire-dawa et a regroupé des politiciens, intellectuels et sages des communautés Afar et Somalis de l’Ethiopie. Dès l’ouverture de la réunion, une mésentente s’y est installée et portée sur l’ordre du jour du rencontre.

Cette rencontre organisée par les fonctionnaires du ministère des affaires fédéral de l’état éthiopien n’avait pas au préalable tenue compte des points de vue et des propositions des deux partis mais a imposé un ordre de jour unilatéralement préparé le ministre des affaires fédéral d’Addis-Abeba.

Dès que un fonctionnaire du ministère des affaires fédéral a pris la parole pour annoncer l’ouverture de la réunion et en suite les premiers points de l’ordre du jour c’est la cacophonie totale dans la salle et se vide en deux secondes.

Les deux partis, Afar et Issa, avaient, avant l’ouverture de la réunion, reçue du ministère précité des ordres de jour différents de celui annoncé au cours de la réunion.

Malgré cet échec cuisant des pourparlers, la réunion a fait naître un nouveau groupe avec un objectif commun. Ce nouveau groupe propose l’unification de la totalité de la région Issa dit Shiniile et de la région Afar afin de créer une région dénommée ADAL et qui regroupera les tribus Issa et Afar.

Des membres de cette nouvelle groupe connue sous l’appellation ADAL, prétendent défendre la position de 70% de la population Afar et Issa de l’Ethiopie. Quant à l’unité des régions Afars et Issas, le groupe s’appuie sur l’exemple de la république de Djibouti dont les deux tribus ont pu former un état fiable.

HCH


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.