Djibouti : Le décès de Feu Aden Robleh Awaleh, mort naturel ou assassinat ?

Aden Robleh AwalehL’icône inégalable de la scène politique djiboutienne, Feu Aden Robleh Awaleh connu sous l’appellation ARA, n’est pas mort d’une mort naturelle.

Il a bel e bien été assassiné par trois individus agissant sous les ordres du régime djiboutien et particulièrement sous l’ordre direct d’Ismaël Omar Guelleh, le président autoproclamé de la république.

Interrogé, le gardien vient de confirmer que trois hommes faisaient des va et vient anonymes autour de son jardin depuis 2 jours et spécialement à la tombée de la nuit.

Autre les confirmations de son gardien, les personnes qui ont lavé sa dépouille font état d’une hémorragie externe dont ils ne sont pas parvenus à arrêter l’effusion du sang jusqu’à sa tombe.

Nul ne doute cette signature et la méthode dont Guelleh nous a tant habitué depuis plus de 20 ans déjà. Autres éléments qui confirment l’implication du régime djiboutien dans le départ de Feu Aden à l’au-delà sont le silence radio observé par les médias du régime sur la mort d’un des plus grands indépendantistes et politiciens de l’histoire Djiboutienne, l’absence d’une enquête officielle sur le décès d’un parlementaire et le fait que IOG a ordonné à ses sbires dans le pays et dans la diaspora de réaliser des évènements ou des histoires pour détourner le peuple de la disparition de Feu Aden Robleh Awaleh.

Des miliciens d’origines étrangères courent dans les rues djiboutiennes, leur seul motif de présence sur le sol djiboutien reste le service rendu au dictateur guelleh: s’acquitter du sale boulot.

Aden Robleh Awaleh a succombé à un coup fatal à la tête.

Un jour juste avant son brutal décès commandité par le criminel de Djibouti, Guelleh, il disait être en très bonne forme et des proches y ont même envoyé un soutien financier.
À suivre…

Ainan


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :