Djibouti: les balles commencent à siffler à Djibouti…

Al-shabab ou nomadesLe jeudi matin entre 02 à 03 heure du matin des coups de feu retentis vers le secteur dit « Tora-Bora » qui est situé non loin du camp militaire Cheikh Ousman en allant vers Loyada à la frontière avec la Somalie.

Selon des sources sûres auprès de la police djiboutienne, des hommes embusqués près de la place dont se tient le défilé militaire de l’indépendance, le 27 juin, ont tiré sur des contrebandiers des cigarettes « sans armes ».

L’armé du camp militaire de Cheikh Ousman ont tiré des coups de sommations en l’air et en peu de temps comme s’ils ont reçu un ordre un important dispositif s’est déployé dans le secteur.

À nouveau des coups de feu retentissent dans le secteur et une heure après l’ambulance de l’armé évacué des blessés.

La zone se trouve à deux pas de la cité cheikh Mousse et de Balbala Adi qui sont tous des quartiers et des domaines localisés dans la commune de Balbala, la troisième commune de Djibouti et la plus grande.

Ces situations a créé l’inquiétude chez la population de Balbala dont quelques badauds qui sont sortis sur le coup pour prendre nouvel se sont fus refoulés dans leurs maisons par les forces de l’ordre qui ont quadrillé plusieurs quartiers de la commune de Balbala.

Le régime tente de faire avaler à la population qu’ils ont fourni le matin du jeudi 31 Octobre 2013 le premier combat avec Al-shabab sur le sol djiboutien or des sources proches déments et confirmes que des civiles ont été blessé ou abattu sans volontairement et par préméditation.

Les toutes dernières infos reçus parlent de 3 morts et 1 blessés sans distinguer de quels camps les victimes appartenaient.

Ahmed Ali

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :