Djibouti: Après Djama TGV c’est Djama Ali Guelleh qui pourchasse les obockois au sujet du marché…

Djama Ali Guelleh - clan GuellehNous invitons tous les démocrates du pays à dénoncer cette injustice et demander ainsi, la libération de ces valeureux citoyens qui ont osé dénoncer la violation de la loi.
Le marché de l’EDD à Obock: le raisonnement par l’absurde… (suite)

Aujourd’hui à midi trois (3) personnes dont les noms suivants ont été arrête par la police sous l’ordre du préfet:

-AHMED HOUMED SEMOU
-MOHAMED KASSIM YOUSSOUF
-ABDO AHMED ALI dit HOULBA

Leur crime: ils ont osé dénoncer en publique la mauvaise gestion de passation du marché par Djama ALI Guelleh et le silence coupable du 1er ministre.

Ainsi qu’une dizaine des jeunes ont été contraint de quitter leurs maisons pour trouver refuge dans des localités environnantes par peur d’être arrêté par la police qui patrouille dans la ville dans le but de semer la terreur.

A l’heure actuelle, les 3 personnes sont toujours détenues dans les geôles de la police dans des conditions difficiles avec interdiction de droite à la visite de la famille.

Quel sera encore la suite logique du raisonnement par l’absurde?

Hamadbaxa Mouskato

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :