Soudan: des réformateurs du parti au pouvoir vont former un nouveau parti

Des réformateurs du parti au pouvoir au Soudan ont annoncé samedi qu’ils allaient quitter le Parti du Congrès national (NCP) du président Omar el-Béchir, pour former un nouveau groupe politique.

Nous avons décidé de créer un nouveau parti portant les rêves et les espoirs du peuple soudanais, a dit à l’AFP Fadlallah Ahmed Abdallah, élu au Parlement sous les couleurs du NCP.

Jeudi, une commission d’enquête du NCP a demandé l’exclusion de M. Abdallah, ainsi que de l’ancien ministre des Sports, Hassan Osman Riziq, et de l’ancien conseiller présidentiel Ghazi Salaheddine Atabani, après qu’ils eurent écrit une lettre critique au président dénonçant la répression meurtrière d’un mouvement de contestation fin septembre.

M. Atabani , chef de file de cette contestation, a cosigné avec 30 autres responsables cette lettre à Omar el-Béchir, qu’ils ont rendue publique.

Ils y accusent le gouvernement d’avoir trahi les fondements islamiques du régime en réprimant les manifestations de fin septembre-début octobre contre la hausse des prix du carburant.

(©AFP / 26 octobre 2013 17h30)

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :