Somalie: Les secrets de la Somalie se bradent à Kismaayo pendant la nuit.

KismaayoDes informations concordantes émanant des hauts responsables somaliens confirment que des gouverneurs des régions et des membres du gouvernement central se livrent ces derniers temps à une activité qualifiable d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Les plus pointés du doigt sont, à tort ou à raison, les créateurs du state dénommé « Jubaland », qui sont de la tribu du premier ministre somalien, Abdi Farah Shirdon.

Plusieurs fonctionnaires de l’état et particulièrement du service des renseignements sont dépêchés sur place et font des investigations approfondis d’après le ministre de l’intérieur.

Les premiers éléments sortis de l’enquête parlent des avions de l’armée kenyans et de l’Ethiopie atterrissant à l’aéroport de la ville de Kismaayo,  une ville du sud-est de la Somalie proche de l’embouchure du fleuve Jubba dont la population est estimée à environ 70 000 habitants en 2008, et repartant avec des archives de la somaliens et des copies des documents relatons l’activité de l’administration somalienne.

Il existe des accords limités et partiels entre l’état somalien et les pays voisins mais pas jusqu’à s’ingérer dans les affaires internes de ce pays prétendent certains fonctionnaires enragés par ces mauvaises nouvelles.

Hassan Cher

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :