Kenya: La crise politique égyptienne affect les exportations kényanes vers ce pays.

drapeau KenyaLes exportations du Kenya vers Égypte ont été diminuées de plus de moitié ces derniers mois suite aux turbulences politiques qui font rage dans ce pays d’Afrique du Nord.

L’Égypte, l’une des principales destinations des exportations kényanes en Afrique, précisément la troisième après l’Ouganda et la Tanzanie, est plongée dans une agitation politique sans précédent depuis le départ forcé du pouvoir du président Mohamed Morsi, chassé par l’armée en juillet dernier.

Au premier trimestre de cette année, les exportations de produits kényans vers l’Egypte s’élevaient à 107 millions de dollars. Toutefois, ce chiffre remarquable a chuté au second trimestre, avec un recul des exportations à 52 millions de dollars, selon les derniers chiffres du Bureau national des statistiques kenyan (KNBS).

L’essentiel des exportations kényanes vers l’Egypte sont constituées par le thé, qui représentait 96 % du total soit plus de 251 millions de dollars l’année dernière. Les autres exportations vers l’Égypte comprennent le tabac, les produits textiles, les épices, l’aluminium, les fruits et le carbonate de soude.

Le Conseil de promotion des exportations du Kenya (EPC) a noté que les turbulences prolongées en Égypte affectaient négativement ce pays d’Afrique de l’Est.

L’une des raisons pour laquelle le Kenya souffre de cette crise est le manque de diversification de ses exportations, estime l’EPC.

« Avec l’instabilité politique actuelle en Egypte, le Kenya subit de grosses pertes à cause de la perturbation de son activité. A moins que le pays ne soit capable de diversifier ses exportations de produits et services, il risque de perdre beaucoup, en particulier avec la crise actuelle », a déclaré l’EPC.

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :