Ethiopie: Le Nigeria bat l’Ethiopie 2 à 1

equipe football ethiopieAprès avoir fait le jeu l’essentiel de la partie, l’Ethiopie a été battue en fin de match chez elle à Addis-Abeba par le Nigeria (2-1, doublé d’Emenike), dimanche en barrage aller d’accès à la Coupe du monde 2014.

On a coutume de dire que les grandes équipes gagnent leurs matchs même quand elles jouent mal. Le cas de figure s’applique certainement au Nigeria, qui s’est imposé en fin de rencontre sur le terrain de l’Ethiopie (2-1), après avoir été dominé l’essentiel de la partie. Au final, et grâce à un doublé de l’incontournable Emmanuel Emenike, les champions d’Afrique en titre repartent d’Addis-Abeba avec une assurance presque certaine de tenir leur billet pour la Coupe du monde au Brésil. Mieux entrés dans la partie, les Walya régalaient leur public d’un jeu en mouvement alerte et juste. Après qu’Oduamadi ait manqué une belle occasion contre le cours du jeu (21eme), Salahdin pensait avoir fait mouche, mais l’arbitre jugeait que le ballon, repoussé par Oboabona, n’avait pas entièrement franchi la ligne (25eme). Devant leurs enthousiastes supporters, les hommes de Sewnet Bishaw ne se décourageaient pas pour autant, mais l’efficacité faisait défaut.

Au retour des vestiaires, l’Ethiopie reprenait sa domination territoriale. Ce qui pendait au nez des Super Eagles finissait par se produire peu avant l’heure de jeu : la trajectoire d’un centre en cloche de Behailu Assefa était mal jugée par Enyeama, parfait jusqu’alors. La balle avait franchi la ligne au moment de l’arrêt du portier lillois (57eme, 1-0). Les Ethiopiens allaient avoir du mal à gérer cet avantage. Une première alerte intervenait quand Moses, lancé en profondeur, butait sur Tassew (63eme). Emenike, peu en réussite depuis le début de la partie, s’arrachait plein axe et envoyait une frappe soudaine dans le coin gauche du but ethiopien (67eme, 1-1). Le match avait totalement changé de physionomie. On retrouvait enfin l’équipe conquérante de la CAN 2013. Servi par Obi Mikel, Musa trouvait le poteau (81eme). Alors qu’on s’acheminait vers un match nul, Emenike était balancé dans la surface par Aynalem. L’attaquant se faisait justice lui même (90eme, 1-2). A défaut d’agir, le Nigeria vait su réagir.

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.