Djibouti: ABDOURAHMAN MOHAMED GUELLEH dit TX lance un appel au régime djiboutien

ABDOURAHMAN MOHAMED GUELLEHAbdourahman Mohamed Guelleh

Escalade, Répression et Dialogue politique.

En ma qualité de maire légitime, première autorité démocratiquement élue à la tête de la ville de Djibouti, capitale de la République de Djibouti en mars 2012 par une alternance et pour un mandat de cinq ans, j’appelle le gouvernement à libérer immédiatement l’ensemble des personnes arrêtées dans la journée du lundi 30 septembre 2013 dont le président légitime de la commune de Balbala, Ali Mohamed Dato, les députés USN Doualeh Egueh Ofleh, Houssein Bogoreh Bouh ainsi que plusieurs jeunes de l’opposition.

Aussi, j’appelle la levée immédiate de l’assignation à résidence de monsieur DAHER AHMED FARAH, porte-parole de l’USN.

Vue la vive tension observée cet après-midi à Balbala, je me réjouis du patriotisme de la population de la ville de Djibouti, commune de Balbala et salue les militants USN, en particulier les jeunes, qui ont fait preuve de retenu et de grande responsabilité en évitant une confrontation brutale avec la police à Balbala en marge du meeting USN illégalement interdit par le ministère de l’intérieur.

L’escalade, la violence et la force n’ont jamais été une solution de sortie de crise politique, économique et sociale quel que soit le pays. Bien au contraire, ça détruit un État et un peuple. D’où mon appel solennel au président de la République en vue de débloquer le dialogue politique engagé le 14 août 2013 avec la coalition USN de l’opposition dont fait partie le RADD et de parvenir à des accords politiques résolvant la crise politique postélectorale.

Je rappelle la disponibilité et l’engagement de l’opposition USN à un dialogue politique apaisé en vue de résoudre, ensemble, dans la paix, l’unité et la concorde nationale la crise politique postélectorale et la grave situation sociale du pays.

Ensemble préservons la stabilité, la paix, l’unité et la concorde nationale. Ensemble renforçons la démocratie, la justice et les libertés.

Le Maire légitime de la ville de Djibouti.
ABDOURAHMAN MOHAMED GUELLEH

 

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :