Somalie : Les États-Unis d’Amérique croit fermement que les services de renseignements de Mogadiscio sont infiltrés par Al-shabab.

Il y a une semaine contre les commandos du service de renseignement somalien, Gaashaan, et les forces américaines ont mené des attaques contre Al-shabab dans le secteur de la ville de Mubaarak, dans la région de Bas-Shabelle.

L’information que nous avons reçue des proches du Villa-Somalia confirment que les forces spéciales américaines sont très conscientes du fait qu’Al-Shabaab a été informé de l’attaque avant son lancement.

L’attaque fut un échec et plusieurs soldats avaient été abattus et d’autres blessés par balles dont un soldat américain. Al-shabab a pu saisir des assaillants de nombreux équipements militaires.

Des notes indiquent que les Etats-Unis estiment que des membres supérieurs de la NISA (National Intelligence and Security Agency) ont fourni des informations sur l’attaque, ce qui a permis à Al-shabab de se préparer à riposte à l’attaque. C’est quelques membres du NISA qui savaient la mission tenue secrète depuis aujourd’hui.

Les forces américaines sont actuellement forcées de changer les tenus des commandos somaliens par crainte que les militants d’al-Shabab utilisent les uniformes militaires saisis à des attaques ou infiltrations à Mogadiscio.

Un rapport publié par le parti démocrate djiboutien – PADD – démontre comment Al-shabab a infiltré l’appareil sécuritaire et étatique de Mogadiscio.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :