Djibouti: Un Horone/Issa dépossédé de son usine par le G7 via Dirieh Ali Mawel

VITALL ET TJMLe groupe qui se nomme G7 (les 7 de Gerissa) est composé des Mamasan/Issa qui occupent des postes importants au niveau de l’état djiboutien. À la tête de ce groupe se trouve Mohamed Djama Aouled, colonel de la garde républicaine, Djama Ali Guelleh, directeur de l’EDD.

Ce groupe de G7 a dépouillé en premier lieu un équipe d’investisseur qui avaient créé l’usine de transformation de tomate, la mise en conserve de tomate, dénommé TJM Sarl.  Certains sont des commerçants de la place et les autres des fonctionnaires du régime de Guelleh dont en tête de liste se trouve le ministre de la défense de Djibouti, Ali Hassan Bahdon.

Le G7 ne s’est pas arrêté à la société TJM Sarl mais s’est aussi attaqué à la nouvelle usine d’embouteillage d’eau, Vitall, ouvert dans la région d’Arta. Cette usine appartient au jeune entrepreneur Omar Moussa Hassan, un Horone/Issa.

La mafia de Gerissa (G7) ne s’en prenne pas directement à leurs victimes mais ils ont chaque fois utilise Dirieh Ali Mawel, Issaq/Dir, proche de Kadra Mahamoud Haid, épouse d’Ismaël Omar Guelleh.

Le ministre du commerce et le chambre de commerce ont reçu l’ordre de changer les noms des prioritaires deux usines. Les deux usines ont été reportées ou enregistré au nom de Dirieh Ali Mawel qui est de gérer les deux usines pour le compte du G7.

Les cousins de Guelleh utilisent le nom de Dirieh Ali Mawel pour faire la razzia et ce dernier détourne une bonne partie de la recette des deux usines. D’ailleurs dès que l’usine d’embouteillage d’eau Vitall a été mise à son nom, Dirieh Ali Mawel a transféré le fond de fonctionnement de l’usine à Hargeisa, soit une somme de 3millions de dollars qui équivaut à 510 millions de fdj.

Comme d’habitude le parrain de la mafia clanique djiboutienne est Ismaël Omar Guelleh. Si une telle dépossession a pu avoir lieu ce n’est que sur accord du parrain.

À suivre…

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.