Djibouti / Éthiopie : Le tribalisme d’Ismaël Omar Guelleh menace la stabilité de la région Issa de l’Éthiopie – SITTI

Le régime clanico-mafieux de Djibouti dirigé par Ismaël Omar Guelleh avait conclu un accord secret avec le régime tyrannique éthiopien du TPLF dirigé par les tigrées ou Wayanes.

Guelleh avait aidé les barons du régime du TPLF à détourner les deniers publiques éthiopiens, les blanchiments d’argent de la contrebande et du trafic, les ravitaillements des armes et explosives aux groupuscules terroristes dans la Corne de l’Afrique, à isoler l’Érythrée du monde, à déstabiliser la Somalie, etc. en contrepartie le TPLF l’avait soutenu dans ses proches dans la région Issa de l’Éthiopie, SITTI, et la répression de l’opposition djiboutienne.

Mais depuis Avril 2018, Guelleh comme un rat sans protection ou un rat sans toit sur la tête se démène pour tourner vers lui les regards du jeune premier ministre de l’Éthiopie, Abiy Ahmed Ali.

N’arrivant pas à trouver auprès de l’équipe d’Abiy les faveurs qu’il avait avec le TPLF, il joue sa dernière carte, la déstabilisation de la région SITTI :

          Via ses acolytes de Liyu Police et Heego, Guelleh crée des affrontements entre Oromos et Issa de Dire-Dawa ;

          Tente de défendre Abdi Iley afin qu’il reste au pouvoir dans le kilil 5 de l’Éthiopie ;

          Il menace les jeunes Barbaarta et l’Ugas des Issas ;

          Guelleh tente de mettre son neveu, Sougal Mohamoud Robleh fils de Boureye, à la tête des représentants des Issas au gouvernement du kilil ;

          Etc…

Les Issas de SITTI ont choisi, ADEN FARAH – Faralaba/Issa, ex maire de la ville de Dire-Dawa mais cette décision ne plait pas au régime de Guelleh qui désire coude-que-coude d’imposer son neveu un Mamasan/Issa.

Profitant du rencontre annuel entre les forces armées djiboutiennes et éthiopiennes sur la sécurité frontalière et régionale, le général Ibrahim Zakaria – Mamasan/Issa, a profité de l’occasion pour présenter à l’Éthiopie une liste des Issas que Guelleh qualifie de menace pour la stabilité régionale. Et dans cette liste il n y a aucun Mamasan/Issa alors que tous les autres clans de l’ethnie Issa sans mentionnés.

Ceci prouve une fois de plus la politique tribaliste d’Ismaël Omar Guelleh qui prétend préserver la continuité de l’idéologie de son oncle Feu Hassan Gouled Aptidon.

Hassan Cher.


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.