Soudan: heurts entre policiers et milliers de manifestants

DarfourDes heurts ont opposé jeudi à Nyala, dans la région soudanaise du Darfour, les forces de sécurité à des milliers de manifestants en colère après le meurtre d’un homme d’affaires, selon des témoins.

Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles et fait usage de gaz lacrymogènes lorsque des protestataires ont mis le feu au siège du gouvernement à Nyala, la capitale du Darfour-Sud (ouest du Soudan), et attaqué la voiture du gouverneur, a indiqué à l’AFP un témoin.

Ce dernier a fait état d’au moins quatre blessés.

Au total, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans le centre de Nyala en scandant des slogans hostiles aux autorités, selon les témoins.

« Dégage, Dégage » ou « le peuple veut la chute du régime », répétait la foule, sortie dans la rue pour dénoncer l’assassinat d’un homme d’affaires mercredi soir à Nyala dans des conditions non élucidées, ont-ils ajouté.

Aucune autre indication n’a pu être obtenue sur cet assassinat.

Des rebelles issus de tribus locales au Darfour se sont soulevés contre Khartoum en 2003 pour dénoncer la domination économique et politique des élites arabes, déclenchant un conflit long et dévastateur qui a fait au moins 300.000 morts et 1,8 million de déplacés au Darfour, selon l’ONU. Khartoum parle de 10.000 morts.

Mais si l’intensité des violences a baissé, la région reste très instable en raison des conflits tribaux, des enlèvements et autres crimes dont beaucoup sont attribués à des milices liées au gouvernement et à des groupes paramilitaires.

Copyright © AFP 2013. Tous droits réservé

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :