Somaliland: l’Ethiopie accuse : « la Somaliland, nouveau foyer officiel du terrorisme régional. »

Hirsi-Khalil-Samale

Le gouvernement éthiopien a accusé trois ministres de la Somaliland d’avoir des relations avec  le groupuscule  Al Shabaab. Cette proximité avec des terroristes organisés et bien armée et une manière volontaire de saper ainsi la sécurité dans la région.

Parmi les personnes signalées se trouvent :

Ministre de la présidence de la Somaliland, Mr  Hirsi Ali Haji Hassan ; le  ministre des Affaires religieuses, Mr  Sheikh Khalil Ahmed Abdilahi et le ministre des Finances, Mr  Sheikh Abdulaziz Samale.

Ethiopien Airlines a récemment cessé d’utiliser les pistes d’atterrissages de la Somaliland et les relations entre les deux pays ont chuté à son plus bas. L’Ethiopiens a fondé leur décision de ne pas permettre à leurs compagnies aériennes réputées pour à desservir au Somaliland pour de nombreuses raisons :

a) La piste qui n’est pas améliorée avec un tarmac de base qui ne favorise pas l’atterrissage des lourd avions comme le Boeing 737 ;
b) Il n’y a pas les marquages appropriés sur les piste et ils n’ont pas construit un parking ou hangars pour les avions ;
C) l’accès du périmètre reste vulnérable et très accessible aux intrus (Pas de clôture) ;
D) etc…

La décision d’arrêter les vols des compagnies aériennes éthiopiennes a fait que plus de 400 personnes soient bloquées à Hargeisa. Ces voyageurs délaissés ont organisé une manifestation la semaine dernière en face du bureau de la compagnie aérienne après avoir perdu tout espoir de bénéficier du concours du gouvernement somalilandaise.

En conséquence, tous les Diaspora qui ont pris des réservations dans les compagnies aériennes éthiopiennes ont eu la chance de voyager par autobus à Jigjiga. De là ils ont pu voyager au bord de la compagnie Ethiopien.

Le départ soudaine de Genel société d’exploration pétrolière a également ajouté de la suspicion au facteur d’insécurité dans le pays. Genel a ordonné la semaine dernière à tout son personnel de quitter la Somalie sans prévenir au gouvernement de la Somaliland.

La situation en Somaliland semble glisser dans le chaos à la somalienne inéluctablement à moins que le gouvernement du Somaliland actuel   n’aborde de face les maux qui la gangrènent : la corruption, la mauvaise gouvernance, rectifie les erreurs et améliore la situation sécuritaire dans le pays.

La Somaliland a fait sécession de la Somalie en 1991 mais n’a toujours pas reconnue par aucun pays. Le pays a connu depuis deux élections présidentielles, une élection parlementaire et trois élections locales (municipalité).

 

Lien : http://www.medeshivalley.com/2013/09/ethiopia-accuses-three-somaliland.html

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :