Djibouti : L’USN d’OTTAWA adresse un courrier à l’union européenne

Mohamed HousseinA
Monsieur le président de l’union européenne
EXCELLENCE,
Nous avons l’honneur de vous adresser cet humble courrier au nom du peuple djiboutien qui, à l’heure où nous sommes, est en quête de démocratie , de liberté et de justice chez lui dans son propre pays .Un régime versé dans une dictature sans pitié est aux commandes de ce pays depuis l’indépendance obtenue en 1977.Le peuple djiboutien souffre de tous les maux d’une dictature du temps moderne (mauvaise gouvernance, déni de justice, répression policière quotidienne , corruption érigée en institutions , morts suspectes des opposants au régime , déchéance de la citoyenneté des Djiboutiens pour délit de conscience etc. ) .Aujourd’hui le pays est en état de siège et le risque de voir celui-ci sombrer dans une anarchie voire dans une guerre civile est bien présent dans tous les esprits des gens . A cette situation dramatique qui sévit dans le pays depuis l’Independence vient de s’ajouter une crise politique sans précédent née de l’élection législative du 22 février 2013.Cette élection était bien entendu remportée par l’USN ,coalition de l’opposition Djiboutienne mais le résultat a été confisqué et réclamé illégalement comme d’habitude par l’UMP, le parti au pouvoir depuis 1977.Grace à une population certes spoliée de sa victoire mais déterminée à réclamer ses droits dans la paix , grâce à une opposition responsable soucieuse avant tout de prioriser la paix et une pression accrue de la part de la communauté internationale, un dialogue a pu être initié entre le gouvernement djiboutien et de ladite opposition. Jusqu’ à présent aucune avancée n’ a été enregistrée et ce blocage est dû à la volonté explicite de la part du régime d’ISMAEL OMAR GUELLEH de n’accepter aucune ouverture démocratique dans le pays ; Ce qui condamne le pays dans une impasse politique aux conséquences imprévisibles.
Excellence comme vous le savez le parlement européen a adopté une résolution condamnant le régime djiboutien pour ses entorses aux droits de l’homme et son manque de respect des élections libres et transparentes. C’est une première dans les annales de l’histoire politique de Djiboutienne qu’une telle instance internationale met au pilori le régime despotique djiboutien .C’est tout à son honneur et le peuple djiboutien exprime sa pleine gratitude à cette chapelle parlementaire. Excellence le président despote djiboutien, monsieur ISMAEL OMAR GUELLEH, compte fouler le sol belge pour assister à la conférence sur la Somalie la semaine prochaine. Peut-on accepter à déballer le tapis rouge pour un dictateur qui bâillonne son propre peuple, bafoue les droits de l’homme et assiège tout un pays contre son gré ? L’actuel dictateur djiboutien n’est pas moins pire que ROBERT MUGABE, le GENERAL PINOCHET ou ASAIS AFEWERKI et il est immoral d’accepter ce dictateur du temps moderne sur le sol européen aujourd’hui. Le peuple djiboutien attend un soutien et un geste forts et démocratiques de la part de l’Union européenne pour condamner fermement ce régime despotique qui pratique une dictature d’un autre âge sur la terre en ce 21 énième siècle. Il est temps de faire monsieur ISMAEL OMAR GUELLEH persona non grata aux yeux l’humanité amoureuse de paix et de liberté.
OTTAWA LE 12 SEPTEMBRE 2013
MOHAMED HOUSSEIN
COMITE DE SOUTIEN‘A L’USN D’OTTAWA

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.