Djibouti : Le Yémen pense écarter la thèse d’extradition de Mohamed Saleh Alhoumenaki vers Djibouti.

Alhoumelkani-BorrelDes sources concordantes laissent entendre que le gouvernement du Yémen a informé la Belgique qu’il compte juger Mohamed Saleh Alhoumekani dans son pays, le Yémen, s’il y a des accusations fondés dans le dossier djiboutien. Pour ce qui est de l’extradition vers Djibouti, ce dernier ne semble plus favorable à cette idée et dispose des éléments confirmant le risque de mort imminent qui pèse sur leur détenu.

Arrêté et détenu arbitrairement en Yémen depuis le 24 Aout 2013, cet ancien membre de la garde présidentielle à Djibouti, Mohamed Saleh Alhoumekani avait obtenu la nationalité belge, après avoir séjourné en Belgique comme réfugié politique.

Il est surtout un témoin-clé dans l’affaire du juge Borel, assassiné à Djibouti en 1995 alors qu’il y séjournait  pour  des investigations sur l’attentat ayant visé un café fréquenté par des Français.

Il est recherché par la police de Djibouti pour avoir déclaré qu’il avait entendu quatre proches du président de Djibouti de l’époque, Son Excellence Hassan Gouled Aptidon, se réjouir  de l’assassinat du juge Borel.

Deux de ces accusés sont l’actuel président de la république de Djibouti, Son Excellence Ismaël Omar Guelleh, et le chef du service des renseignements djiboutiens, Hassan Saïd dit Hassan madobé.

HCH

lien pétition: http://www.avaaz.org/fr/petition/Liberez_Mr_Mohamed_Saleh_Alhoumekani_qui_risque_la_mort_sil_est_extrade_vers_Djibouti/?pv=0

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :