Éthiopie / Djibouti : La situation de la région somalie de l’Éthiopie et à Djibouti s’est dégradée.

La région somalie de l’Éthiopie.

Des affrontements ont éclaté entre des refugies somaliens vivant au centre de Qolaji, situé entre Jigjiga et Babille, et l’armée fédérale éthiopienne.  On déplore 7 blessés et 5 morts auprès des réfugiés somaliens.

À Jigjiga.

Des échanges de tire à balle réelle entre le Liu Police d’Abdi Iley et l’armée fédérale éthiopienne se déroule actuellement même à jigjiga. Cet après-midi, le nombre des morts civils étaient estimés à 45 victimes par balle.

Abdi Mahamoud Omar dit Abdi Iley a remis le poste de président de la région somalie de l’Éthiopie à son neveu, AHMED Abdi Mohammed dit Ilkacasse, ministre de finance de la région somalie. Abdi Iley reste le président du parti politique et le chef suprême de Liyu Police.

À Dire-Dawa.

À Dire-Dawa la tension reste vive bien qu’il n y a pas eu des affrontements annoncées pour le lundi soir 6 Août 2018 mais ce matin vers 1h du matin des affrontements ont éclaté au quartier Sheikh Habib.

À Djibouti.

La jeune djiboutienne, énervée du traitement inhumain réservée aux estivants djiboutiens sauvagement assassinés à Dire-Dawa, a commencé à pourchassé les oromo vivant à Djibouti plus particulièrement dans le quartier du Hayabley, quartier dont résidait la famille (la mère et 4 enfants) brulés vifs à Dire-Dawa.

À suivre…

Hassan Cher

Vidéo: AHMED Abdi Mohammed dit Ilkacasse, président par interim de la région Somalie de l’Ethiopie – 6_8_2018.
 

**************************************************************
Des filles oromos agressent une fille somalienne dans un restaurant au USA – 6/8/2018.

**************************************************************
Agressions des oromos à Djibouti le 7/8/2018 en vengeance des djiboutiens brulés vifs à Dire-Dawa le 5/8/2018.


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :