Soudan : Khartoum prend au sérieux les menaces militaires israéliennes

Le ministre des Affaires étrangères, Ali Karti, a annoncé que le gouvernement prend les menaces militaires israéliennes contre le Soudan au sérieux.

Kartia déclaré dans un communiqué de presse publié samedi que les forces de défense soudanaises sont préparées pour résister à toute attaque israélienne. Il a appelé le peuple soudanais à rester vigilant et attentif à ce qu’il appelle «les actions israéliennes enfantines ». «Ils sont à la recherche de toute bouc émissaire. »

« Il a dit, la position israélienne à l’égard du Soudan date d’il y a longtemps, depuis que nous avons annoncé notre soutien à la cause palestinienne ».

« Le ministère des Affaires étrangères est en contact permanent avec nos amis arabes, la Ligue arabe et l’Organisation de la coopération islamique, pour arrêter la violence israélienne contre le peuple palestinien. Nous devons être vigilants. Ce que nous faisons chez nous est plus fort que tout le reste, comme Israël ne reconnaît pas l’Organisation des Nations Unies, ou quoi que ce soit ».

Le 18Juillet, une grande explosion s’est produite dans un entrepôt de munitions à El-Geili,camp d’entraînement militaire, au nord de Khartoum. Les autorités ont déclaré que l’explosion a été causée par un »incendie local ».

Des sources soudanaises, cependant,dit le quotidien Al-Arab, basé à Londres que le Soudan essayait simplement de brouiller les pistes de sa coopération avec le Hamas palestinien, et que le président Omar Al-Bashir tente de convaincre les États-Unis et le Golfe arabe en affirmant que son pays n’est plus un sponsor du terrorisme.

Al Bashir, a rapporté le quotidien, s’est entretenu avec le chef du bureau politique du Hamas Khaled Mashaal à Doha, au début de Juillet.

Israël aurait frappé le territoire soudanais dans le but d’anticiper la livraison d’armes au Hamas. Trois frappes aériennes menées en Mars 2009 a détruit un convoi de camions transportant dans l’ouest du Soudan des missiles à longue portée iraniens destinés à la bande de Gaza. L’attaque de l’usine d’armes de Yarmouk à Khartoum en Octobre 2012 a été également soupçonnée d’être le résultat d’une attaque aérienne israélienne visant les armes à destination du Hamas.

HCH


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.