Somalie : Le Puntland a déclaré avoir coupé les relations avec Mogadiscio suite…

La région semi-autonome du Puntland, Etat régional de la Somalie présidé par Abdiweli Ali Gas a déclaré que son administration a coupé les liens avec le gouvernement central de Mogadiscio.

S’adressant à la presse après une réunion d’urgence avec son cabinet, tenue le jeudi 31 juillet 2014, Abdiweli dit que la décision a été prise après l’accord qui a été signé dans la capitale de Mogadiscio pour la création d’une administration intérimaire pour le nouvel Etat régional de Galgadud et Mudug dans le centre de la Somalie. Ce nouvel état régional est un territoire tampon entre le Puntland et la capitale Mogadiscio mais empiète aussi sur le territoire de Puntland.
cette décision créée aussi un certain équilibre tribale avec un état régional à dominance de la confédération tribale DAROD, il s’agit de Puntland, et une autre à dominance de la fédération tribale HAWIYE, il s’agit ici de Galgadud et Mudug.

Ça met sur un pied d’égalité les deux tribus en concurrence sur la mainmise de la politique et l’économie de la Somalie mais Abdiweli Gas dit que l’accord dont a été témoin à la fois le président somalien et le Premier ministre était inconstitutionnelle et que son administration n’est pas prête à accueillir la création de ce nouvel État régional.

Le président Abdiweli a donné un ultimatum de 15 jours pour les représentants de son administration dans le gouvernement central à Mogadiscio pour rentrer chez eux dès que possible. Il est question des représentants de la fédération tribale HARTI membre de la confédération tribale DAROD.

Cette nouvelle décision pour le président Abdiweli devrait créer de nouvelles tensions entre le gouvernement central et l’Etat régional semi-autonome.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :