Somalie / Kenya: Mogadiscio se plaint de Nairobi auprès de l’ONU pour des différends des frontières maritime

La Somalie a saisi la Cour internationale de Justice, organe judiciaire principal des Nations Unies, sur un différend frontalier dans l’océan Indien avec son voisin le Kenya.

Selon un communiqué de presse de la Cour, la Somalie a déclaré au tribunal que les deux pays sont en désaccord sur l’emplacement de la frontière maritime et que les négociations diplomatiques n’ont pu résoudre le différend.

« Les deux pays sont en désaccord sur l’emplacement de la frontière maritime dans la zone où leurs droits maritimes se chevauchent », et que « les négociations diplomatiques, dans lequel leurs points de vue respectifs ont été entièrement échangés, n’ont pas réussi à résoudre ce désaccord », affirme le communiqué de presse de la CIJ.

La Somalie a demandé à la Cour de «déterminer, sur la base du droit international, les tracés complets de la frontière maritime unique divisant les espaces maritimes relevant de la Somalie et au Kenya dans l’océan Indien, y compris le plateau continental au-delà de 200 miles marins [370.4 kilomètres].  »

Le plaignant demande en outre à la Cour «de déterminer les coordonnées géographiques précises de la frontière maritime unique dans l’océan Indien. »

La plainte de la Somalie à la cour internationale pourrait affecter les activités d’exploration actuellement en cours au large des côtes du Kenya. Parmi les entreprises qui font l’exploration offshore est Pancontinental pétrole&gaz qui a récemment terminé le forage à Sunbird 1 bien au large du Kenya.

Pancontinental pétrole& gaz a annoncé en Juin 2014 qu’elle avait découvert la première colonne de pétrole dans la côte de l’Afrique orientale.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :