Kenya : Le chef du renseignement de Kenya démissionne, Kenyatta annonce un remaniement ministériel

Le jeudi 14 Août 2014, Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, a annoncé que le directeur général du Service national de renseignement (NIS), Michael Gichangi, a démissionné pour « raisons personnelles ».

Gichangi a été nommé en 2006 pour un mandat de cinq ans et sa mission a été renouvelée en 2011.

« Gichangi a eu une carrière distinguée et coloré couvrant quatre décennies dans les forces de défense du Kenya, où il a gravi les échelons jusqu’au général», a déclaré Kenyatta dans un communiqué. « Il a joué son rôle en tant que directeur général de NIS avec le dévouement et le professionnalisme sont les siens pour que notre pays lui accorde une reconnaissance. »

Kenyatta a ajouté qu’il avait demandé Gichangi de rester en poste jusqu’à ce qu’un remplaçant soit trouvé.

Le président a aussi annoncé une foule d’autres changements des personnels, y compris un remaniement de huit secrétaires principaux, notamment Mutea Iringo qui passe du ministère de l’Intérieur au ministère de la Défense et Monica Juma, qui se déplace vers le ministère de l’Intérieur.

Le Chef de la fonction publique, Francis Kimemia, a également été muté vers le poste moins important de secrétaire du Cabinet, a signalé Daily Nation du Kenya.

Kenyatta a déclaré que les changements étaient nécessaires afin d’améliorer la prestation de services et « réaligner la cession du portefeuille de responsabilité du gouvernement ».

Kenyatta a pareillement annoncé que l’ancien ministre des Finances Njeru Githae est nommé ambassadeur du Kenya aux Etats-Unis, un poste qui est vacant depuis un an.

HCH


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :