Kenya : l’état publie une alerte terroriste dans la ville de Mombasa

drapeau kenyaLa police kényane a publié jeudi une alerte au terrorisme majeure à Mombasa, ville touristique de Mombasa située dans le sud-est du pays, suite à des rapports de renseignement indiquant que le groupe Al-Shabab, affilié à Al-Qaïda, pourrait préparer un attentat pour la semaine prochaine.

Le commandant régional Robert Kitur a déclaré aux journalistes que la police avait reçu des informations selon lesquelles ces activistes prépareraient un attentat majeur pour l’anniversaire de la mort du religieux musulman cheikh Aboud Rogo.

« Les dispositifs de sécurité ont été placés en alerte supérieure. À partir d’aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les régions fréquentées, plus exposées aux attaques terroristes », a déclaré M. Kitur, réaffirmant que les agences de sécurité avaient été renforcées.

Ces informations ont été largement partagées entre les principales agences de sécurité, pour enrayer les attaques prévues, a déclaré M. Kitur, appelant les habitants à être extrêmement vigilants, en particulier dans les régions très fréquentées, et à transmettre toute information dont ils disposeraient aux agences de sécurité.

Mombasa, deuxième plus grande ville du pays et site touristique majeure, est l’une des villes kényanes à avoir été frappées par les attentats à la grenade et les enlèvements d’étrangers ces derniers mois.

Les villes côtières de ce pays d’Afrique de l’Est forment le poumon du secteur touristique prospère du pays, un secteur mis à mal par les craintes d’attentats terroristes et par des enlèvements d’étrangers par des pirates somaliens dans des stations touristiques proches de la Somalie voisine.

Le religieux islamiste controversé cheikh Aboud Rogo, accusé de détention illégale d’armes et de recrutement pour le compte du mouvement islamiste somalien Al-Shabab, a été abattu dans sa voiture le 27 août 2012 alors qu’il sortait de Mombasa en voiture.

Des émeutes violentes avaient éclaté à la suite de cet événement dans le centre-ville de Mombasa, et elles s’étaient poursuivies pendant une semaine, ponctuées d’incendies de voitures et de vandalisme sur plusieurs églises. Ces événements avaient fait au moins cinq morts.

Des sources du renseignement ont rapporté que quatre combattants d’Al-Shabab étaient entrés au Kenya depuis la Somalie il y a deux semaines, mettant en garde contre les risques que des activistes entreprennent des attentats suicide ou des attaques à la grenade contre des hôtels ou d’autres installations importantes.

Source: Agence de presse Xinhua

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.