Kenya: La foire internationale de Nairobi vise à répondre aux défis commerciaux en Afrique de l’est

Revue de PressesLa foire internationale qui se tiendra à Nairob du 28 au 31 août cherche à corriger les lacunes qui entravent le commerce entre les États d’Afrique de l’est, ont indiqué les organisateurs vendredi.

Le directeur général d’Africa Import Fair Salomon Kinyanjui a déclaré que les failles dans le traité de la Communauté est- africaine (CEA) ont mis plusieurs exportateurs éenyans dans une situation défavorable.

« La baisse des exportations du Kenya vers la région est due à des défaillances au sein du Traité de la CEA. Les produits kényans vers l’Ouganda et la Tanzanie sont imposés des droits. Ils sont parfois exclus pour n’avoir pas respecté le pourcentage de contenu local », a poursuivi M. Kinyanju.

Selon les règles d’origine, les fabricants locaux ont besoin d’au moins 35% de la production locale pour exporter vers les pays voisins. Toutefois, les produits manufacturés qui ne respectent pas ces normes sont imposés des droits.

« Le Kenya est perdant dans cette sitution. La Etats membres de la CEA ont amélioré la qualité de leurs produits », a déclaré M. Kinyanjui.

Le Kenya et ses voisins d’Afrique de l’est, l’Ouganda et la Tanzanie, ont signé un accord commercial historique en 2005, visant à imposer à l’autre une taxe globale de 25% sur tous les produits industriels, une taxe de 10% sur les produits semi-finis et aucun droit sur les matières premières afin de stimuler la production industrielle.

La foire d’importations et d’exportations de Nairobi rassemblant les exportateurs et les importateurs de toute la région et du monde entier, est destinée à promouvoir le commerce intra-africain.

lien:http://french.cri.cn/621/2013/08/24/442s338374.htm

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.