Ethiopie : Le défi du développement

Drapeau EthiopieLoin des guerres civiles et crise alimentaire qui ont jadis frappé le pays, l’Ethiopie a décidé de renaître de ses cendres pour devenir une puissance économique incontournable sur le continent.

Au cœur de cette démarche, un vaste programme de développement avec la construction du grand barrage de la Renaissance et sa suite pour l’énergie et l’irrigation. Un obstacle majeur se pose face à la réalisation de ce grand projet, une absence perceptible d’investissement des bailleurs de fonds. Pour pallier à cette carence  le gouvernement éthiopien a décidé de faire appel à sa population. La démarche semble positive et intéresse les éthiopiens. Selon les analystes, cet intérêt est d’ordre psychologique, à travers leurs participations, les éthiopiens s’approprient chacun ce grand chantier censé poser la fierté d’une Éthiopie forte.

Aussi, l’on constate une plus forte participation du coté de Assosa, la ville la plus proche du chantier. Les travaux sur le Nil Bleu permettra à l’Ethiopie de Produire plus de 6000 MW d’électricité et d’irriguer confortablement ses champs. La dernière sécheresse qui a frappé le pays ainsi que la crise alimentaire qui s’en est suivi a fait comprendre aux autorités qu’il fallait prendre des mesures pour que pareil événement ne se reproduise plus. L’activité agricole représente près de 50% du PIB nationale et 80% des exportations du pays. Malgré un potentiel d’autosuffisance alimentaire en céréale, plus de 5 millions d’éthiopiens ont toujours besoin d’aide chaque année.

S’il est vrai que l’Egypte est un don du Nil alors la renaissance économique éthiopienne sera un don du  Nil bleu. Ce dernier permettra à l’Ethiopie de soutenir la demande énergétique de son industrie et d’alimenter en eau ses terres agricoles.

lien: http://www.legriot.info/9442-ethiopie-le-defi-du-developpement/

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :