Afrique de l’Est: 104 millions de dollars de la BID pour le secteur rural de huit pays africains

banque islamique de developpementLa Banque islamique de développement (BID), a, en partenariat avec Earth Institute de l’Université de Columbia (Etats-Unis), débloqué une enveloppe de 104 millions de dollars, en vue de soutenir des projets de développement dans le secteur rural de huit pays africains, a appris APA jeudi auprès de la représentation de la banque à Ouagadougou.
Les pays concernés sont Djibouti, Mali, Mozambique, Tchad, Ouganda, Sénégal, Somalie et Soudan.

La BID et Earth Institute de l’Université de Columbia ont noué, depuis 2011, un partenariat en vue de soutenir les efforts des pays africains dans la réduction de la pauvreté.

L’institut de recherche américain apportera un appui technique, opérationnel et scientifique aux pays bénéficiaires.

Le financement est pourvu suivant les formes de la finance islamique, avec un long terme et zéro intérêt
En fin 2012, la BID avait accordé 316 millions de dollars à sept pays africains (Burkina Faso, Tchad, Gambie, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal), en vue de lutter contre l’insécurité alimentaire, dans le cadre d’un programme régional de renforcement de la résilience face à la récurrence de l’insécurité alimentaire dans la région du Sahel.

La BID a été créée en 1975 pour promouvoir le développement économique et social dans ses pays membres et dans les communautés musulmanes à travers le monde en se basant sur les principes de la Charia.

Copyright : © APA

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.