Djibouti/Iran : Ismaël Omar Guelleh paie en service les dettes importantes qu’il doit à l’Iran.

Djibouti/Iran : Ismaël Omar Guelleh paie en service les dettes importantes qu’il doit à l’Iran.

Ad

De nombreux gouvernements et acheteurs étrangers ont une dette vis-à-vis du Fonds iranien de garantie des exportations (EGFI), notamment à Djibouti pour le financement et la construction de son parlement par des Iraniens, a déclaré la présidente de l’EGFI.
Afrooz Bahrami a déclaré mardi dans une interview accordée à Tasnim que les clients étrangers et les gouvernements compensaient environ 70 % des débiteurs qui doivent de l’argent au fonds.

Compte tenu des conséquences politiques, le fonds d’exportation a recours à la diplomatie et à des négociations avec les débiteurs étrangers pour les forcer à régler leurs dettes, a-t-elle ajouté.

Le fonds a reçu un montant considérable de dettes en souffrance du Sri Lanka, du Soudan, de Cuba et du Zimbabwe ces dernières années, a ajouté Mme Bahrami. Certains États comme Djibouti, dont le parlement a été construit par un sous-traitant iranien avec des finances iraniennes, n’ont pas encore payé leurs dettes.

Ismaël Omar Guelleh a décidé de régler ses dettes envers l’Iran par des services rendus tant au niveau de la situation du Yémen et des besoins commerciaux essentiels de Téhéran.

L’argent que les gouvernements étrangers, les banques d’État et les entreprises, ainsi que les exportateurs iraniens doivent au fonds s’élève à 10.000 milliards de rials iraniens (237 million de dollars US), a-t-elle expliqué.

Fondée en 1973, EGFI est connue pour être la première agence de crédit à l’exportation (CEA) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, selon son site officiel.

EGFI est une société d’État affiliée au ministère de l’Industrie, des Mines et du Commerce.

Le fonds vise à soutenir, développer et promouvoir les exportations iraniennes non pétrolières en fournissant aux exportateurs les crédits nécessaires pour couvrir les principaux risques politiques et commerciaux auxquels ils pourraient être exposés.

SP/PA


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared