Djibouti : Au secours, Ismael Omar Guelleh veut encore diminuer le salaire avant la fin de l’année!

Dardaarankii Hassan Gouled Aptidon: » Adeer ada buuran ee ku bodbod »

À Djibouti, il existe une forme de répression populaire qui n’est pas pratiquée dans les différents régimes tyranniques de la planète, sauf au Corée du Nord. Cette forme de répression n’est pas trop connue dans le monde, il s’agit de la pauvreté forcée.

Cette forme de répression facilite beaucoup la tache au régime tyrannique parce que le dictateur, par une simple décision, et sans faire de bruit arrive à diminuer ou à réduire les capacités de la masse ou de la cible individuelle.

Kim Jong-Un et Ismaël Omar Guelleh sont deux adeptes bien connus de la répression précitée mais ce dernier l’a pratique avec une certaine malice qui fait que ça méchanceté n’est perceptible qu’à ces victimes.

Guelleh licencie de son travail à tout citoyen qui se permet de mettre sur la place publique une pensée différente à celle du parti unique, le RPP, et menace des sanctions à tout employeur privée ou publique qui décide de l’embaucher. Ils verront leurs taxes augmentés, leurs commandes bloqués aux ports, etc. l’inflation constante et le  chômage qui s’aggrave de plus en plus font partis des panoplies de la pauvreté forcée.

Voilà qu’à tous ces assortiments s’ajoute une mauvaise nouvelle, un décret présidentiel de réduction des salaires en gestation chez Ismaël Omar Guelleh

Déjà, le salaire n’a pas changé depuis plus de 30 ans, des retenus de 24% sont opérés (14% en impôt et cotisation sociale et 10% de taxe spéciale pour Guelleh) et avec un nouveau décret présidentiel appelant à une retenue de 10% de plus les travailleurs toucheront un salaire mensuel de 66% pour un taux de travail de 100%.

Ce nouveau 10% va couvrir, d’après la logique de Guelleh, la diminution de la recette de l’état découlant de la régression de l’utilisation des ports de Djibouti par l’Éthiopie et les remboursements des dettes colossales contractées auprès de la Chine.

Mais jusqu’à quand les djiboutiens pourront assimiler la pauvreté forcée d’Ismaël Omar Guelleh ?

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :