Éthiopie : Des affrontements sanglants entre Amharas et Tigrays dans le district de Gondar

défense éthiopienneDepuis le lundi 11 juillet 2016 des affrontements sanglants opposent à deux ethnies de l’Ethiopie, les Amharas et les Tigrays. Ces hostilités ont depuis dans la région de Gondar-Nord qui est une des districts de la région Amhara de l’Éthiopie. Le district est situé au Nord du lac Tana et c’est aussi une ancienne province éthiopienne connue sous l’appellation  Bégemder.

Alors que les médias de l’état parlent de cinq morts au cours des heurts ethnique des sources proches de la police fédérale confirment l’exode des centaines des personnes et le décès des dizaines des civiles.

Quand la police fédérale est intervenue, les violences tribales se sont transformées en soulèvement populaire contre le pouvoir d’Addis-Abeba parce que chez la population Amhara d’Ethiopie, depuis la chute du régime de Mengistu Haile Mariam, le pouvoir central est synonyme de domination et d’abus d’une poigné d’élite originaire de l’ethnie Tigray et certains politiciens font jusqu’à dire que Mékélé, la capitale de la région Tigray, est l’épicentre politique, sociale et économique du pays.

Les conflits continuent et se sont même propagés à d’autres districts frontaliers en les régions Amhara et Tigray.

Hassan Cher

 

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.