Éthiopie : Assassinat de 6 civils oromo et 20 policiers à Addis-Abeba dans la destruction d’un quartier Oromo le mercredi 29 juin 2016.

Policiers éthiopiens morts dans les affrontements de Lafto  à Addis-Abeba _ 29-6-2016Selon les rapports préliminaires en provenance d’Addis-Abeba, en Éthiopie, 6 civils oromo sont assassinés et 20 policiers des forces fédérales sont décédés suite à des affrontements entre forces de l’ordre éthiopiens et des civils oromo.

En Éthiopie, les médias ont rapporté qu’au moins 20 soldats sont morts sans préciser les nombres de civils de l’ethnie oromo tués suite les affrontements intervenus pendant la destruction du quartier de Lafto, quartier de l’ethnie oromo situé au Sud-Ouest d’Addis-Abeba.

Des habitants du quartier Lafto tentant de défendre leurs habitations de fortune ripostent à la police qui utilisait des armes à feu et des gaz lacrymogènes. La population utilisait pour se défendre des machettes et des pierres contre la police. Ce clash est intervenu quand la municipalité d’Addis-Abeba a ordonné la destruction d’un quartier de l’ethnie oromo sans sommations et sans fournir de contrepartie à la population pauvre dépossédée de leurs abris de fortunes par la force.

On pourrait voir sur les routes d’Addis-Abeba, en Éthiopie, des voitures des soldats se dirigeant à Lafto et de l’autre côté des habitants du quartier décidés de résister sont toujours sur place pour défendre leur quartier. Les femmes et les enfants de Lafto se rendent pleurer devant l’église St. Mary Church d’Addis-Abeba le même jour, soit le mercredi 29 juin 2016.

La situation est tendue à Addis-Abeba et des défenseurs des droits de l’homme craignent que la révolte se propage dans toute la ville.

À suivre…

Hassan Cher

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :