Ouganda: Des tireurs ont lancé une attaque coordonnée sur la police et l’armée à l’Ouest…

Explosion-OugandaAu moins 58 personnes ont été tuées après que des tireurs ont lancé une attaque coordonnée sur les postes de police et des casernes militaires en Ouganda, dit l’armée. Parmi les morts figurent 41 hommes armés et 17 policiers et civils. Les attaques ont eu lieu dans l’ouest de l’Ouganda, près de la frontière avec le Congo.

L’armée pense que les attaques sont les conséquences d’un conflit entre tribus rivales, mais il y a des craintes sur la possible résurgence d’un mouvement rebelle ougandais basé dans l’est du Congo.
Les attaques visaient les forces de sécurité dans les districts de Kasese, Ntoroko et Bundibugyo.

Un porte-parole de l’armée a déclaré que les attaques ne sont pas liées au groupe rebelle islamiste ADF, dont la dernière activité dans la région date il y a plus d’une décennie.
« Ce que nous savons, c’est que cette milice n’est pas liée à l’ADF-NALU, mais nous les étudions pour établir leurs motivations et leurs bailleurs de fonds», a déclaré le porte-parole de l’armée, Paddy Ankunda.

Dix-sept hommes armés ont été arrêtés et sont actuellement interrogés en garde à vue, a dit la police.


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :