Djibouti : Qui a révélé  à Guelleh la demande discrète de visa américain de Djama Elmi Okieh ?

 « Nin la doonayo dudo kuma jiro »

On pouvait voir depuis fin Avril 2018 plusieurs comptes Facebook très activent qui semblent exister simplement pour faire avaler au peuple une image satanique toute faite du jeune ministre de la santé, Djama Elmi Okieh, dit Djama télé ou speed.

Ces comptes Facebook étaient financiers et crées sur ordre d’un groupe Mamasan qui se nomme le G7 (qui signifie les 7 clans de Gerissa). Les acteurs du G7 le plus en vue sont Mohamed Djama de la garde républicaine, Yacin Djibclean, Djama Ali Guelleh de l’EDD, fils de Del-waïs, etc…

Ce groupe en confrontation depuis longtemps avec Djama Elmi a toujours noté tous les faux pas de ce dernier. Djama Elmi, jeune insouciant sans autre expérience bombardé dans la politique et particulièrement le haut espère de l’appareil suite son rapprochement avec la fille de Guelleh, pouvait lâcher n’importe où et sans arrière pensé des paroles gênants  ou certains éléments des dossiers sensibles pour le régime de Guelleh.

Par exemple des employés du ministère de la santé nous ont rapporté que dans une réunion avec des représentants des différents centres médicaux de la capitale, Djama Elmi Okieh avait tenu les propos suivants : « Regardez les nombres de belles filles qui sont dans la salle de réunion, Eh ! Les jeunes faites y la cour à ces belles dames moi je ne peux pas draguer parce que la belle-famille utilise même des satellites chinois pour me suivre à la trace. »

Le groupe qui se nomme G7 a  fait plein d’enregistrement ou des notes sur les histoires de cul vraiment cochonne de Djama Elmi mais aucune n’a, jusqu’alors, ébranlé la confiance  d’Ismaël Omar Guelleh à l’égard de son gendre.

Bingo ! Le groupe G7 obtienne leur scoop le mercredi 21 Mars 2018 quand le Ministre de la Santé SE Dr Djama Elmi Okieh a inauguré  les Polycliniques pluridisciplinaires « IFTIN » à Warabaley et « Dr. Gouled » au PK12. En parlant des matériels médicaux le ministre se laisse aller sur la mauvaise qualité des matériels chinois et de leurs contrats.

L’infos arrive aux oreilles de Guelleh qui gronde Djama Elmi comme un bébé et lui apprend qu’il est allé trop loin.

Voyant l’accueil et les traitements que lui  réservent ces derniers temps la belle-famille, Djama Elmi, fait discrètement une demande de renouvellement de son passeport ordinaire dont la date de naissance se résume à 1978. Il l’obtient au mois de Mai 2018 et profitant d’un rencontre avec l’ambassade, il lui glisse pour avoir un visa de longue durée.

Djama Speed qui qui agit plus vite que son ombre n’avait joint aucune explication particulière à sa demande de visa. Et l’ambassade doutant de la demande de Djama speed temporise la délivrance du visa.  La demande de visa américain de Djama Elmi Okieh parvient aux oreilles du groupe G7 qui exploite l’occasion sans attendre. Le groupe G7 a fait savoir à Ismaël Omar Guelleh que son protégé gendre prépare son exile doré aux Etats-Unis en échange des dossiers chinois.

Il ne faut pas oublier qu’après Ismaël Omar Guelleh, Djama Elmi okieh et Haïbado Ismaël Omar sont les deux autres du cercle restreints du régime à avoir pleinement accès des dossiers sensibles chinois.

Qui veut donc la mort de Djama Elmi Okieh, dit Djama Speed ?

À suivre…

Hassan Cher

 


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.