Somalie : est-ce que l’actuel président de la Somalie, Hassan Sheikh Mahamoud, est emprisonné en Jordanie ?

hassan sheikh mahamoud - CIA ET MOSSADDes source somaliens ont informé le journaliste somalien d’investigation, Dahir Alasow, rédacteur en chef du média Wagacusub, que l’actuel président de la Somalie est dans la main des services des renseignements américains et israéliens et qu’il subit des interrogatoires dans un base militaire situé sur le sol Jordanien. Les services des sécurités occidentales l’interrogent au sujet d’un navire qui transportait officiellement des vivres destinés aux régions yéménites sous le contrôle des forces Houthis, la rébellion chiite soutenue par Téhéran.

Le navire loué au nom de Farah Abdulqadir, l’ex ministre de la justice de Mogadiscio dans l’avant dernier gouvernement et que Hassan Sheikh pense le nomme à la tête du service des renseignements somaliens.  Farah Abdulqadir, du clan Aw-hassan, une des minorités visibles des somaliens, est l’un de créateur et membre toujours du comité directeur de la secte clanico-religieuse qui monopolise l’appareil étatique somalien, Damul-Jadid (qui signifie du Sang nouveau). Il  est l’un de cinq personnes citées au dernier cercle de la hiérarchie de la secte telle que son ami Hassan Sheikh Mahamoud, président de la Somalie, qui est aussi l’un de fondateur.

Le navire connu sous le nom de MV-Liberty, arraisonné dans les eaux internationales entre Djibouti et le Yémen, devrait transporter que des vivres mais une simple contrôle a permis de faire une sacrée découverte, les cales du navire était bourré des armes et des munitions destinés à la rébellion Houthis. Le capitaine du bateau a prétendu avoir reçu des armes d’un navire iranien qui l’a accosté en haute mer et il a remis à la marine saoudienne  une liste contenant des personnalités somaliennes, dont Farah Abdulqadir et Abdulkariin Houssein Gouled, l’ex ministre de l’intérieur dans le même gouvernement de Farah et actuel président de la région Galmudug et du clan Hawiye/Habargidir.

Ceux deux derniers sont aussi le fondateur de l’ONG Islamic charity foundation qui est le locateur du bateau et fournisseur des nourritures embarqués.

Farah Abdulqadir qui avait donné des interviews sur ce sujet à des médias somaliens avait nié d’être impliqué dans l’histoire des armes trouvés dans le bateau.

Ce navire appartenant au commerçant somalien Houssein Ali Saalad se trouve dans la main des forces  de la coalition occidentale pressentent à Djibouti.

Les sources rajoutent que le président somalien, Hassan Sheikh Mahmoud, était accompagné pendant son arrestation de quatre parlementaires de son sous clan Abgal/Waïsleh.

Des sources érythréennes bien informées ont révélé que l’entité israélienne a terminé la construction du plus grand observatoire dans la côte de la mer Rouge, et dans une région stratégique dans l’Érythrée sur la zone de Bab al-Mandeb.
Les sources ont révélé au centre palestinien d’information que cet observatoire a été construite sur la plus haute montagne en Érythrée, près de la ville de Senafe,  le sommet « Ambasira » seulement 135 km, au sud de la capitale Asmara, où plus de son niveau d’environ 3000 m au-dessus du niveau de la mer. Il est tout à fait possible que cette observation y ait pour quelque chose au sujet de l’arrestation du navire destiné aux houthis soutenues par l’Iran.

À suivre…

Hassan Cher

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :