Ethiopie : D’après le porte-parole de l’ONLF les accusations de complicité avec Al-Shabab sont sans fondement

ONLF Spokesperson - Cadaani HirmoogeCommuniqué de l’ONLF

Le groupe somalien lié à Al-Qaeda, Al-Shabab, et le Front nationale de libération de l’Ogaden (ONLA) ont combattu ensemble contre l’armée nationale somalienne et les forces de l’Union africaine dans la région de Bakool la semaine dernière. Dans cette bataille féroce a été tué plus de 40 personnes, selon le gouverneur de la région Bakool, Mohammed Abdi Tool.
Le gouverneur a déclaré  que l’ONLF qui est une milice armée qui lutte contre l’Ethiopie a traversé et a aidé le groupe islamiste dans le combat du quartier Aato près de la frontière de la Somalie. « Nous avons des informations crédibles sur l’implication de l’ONLF dans la lutte de la semaine dernière », dit Mr.Tool.

Al-Shabaab a mené une attaque meurtrière sur des bases de l’armée dans le village d’Aato la semaine dernière. Les forces conjointes de la Somalie et de l’Ethiopie ont alors lancé une vaste opération sur plusieurs villes où les islamistes se cachaient.
Le porte-parole de l’ONLF, Adaani Hirmooge, a exprimé son rejet de l’allégation relative que les combattants du Front de libération nationale de l’Ogaden (ONLA) ont bataillé à côté d’Al-Shabab contre les forces éthiopiens de défense nationales, l’armée nationales somaliennes et la milice éthiopienne dite Liyu police.

Mme Sahra Abdi Ahmed a dit au service de langue somalie de la VOA: « Nous n’avons pas envie de se battre contre les Somaliens loyalistes comme nous, ONLF, battons pour libérer les somaliens dans l’Ogaden de l’occupation éthiopienne. Nous combattons le TPLF dans Kalefo dans les provinces Libaan de l’Ogaden mais ce n’est pas la première fois que nous avons entendu ce genre des allégations. Les 15 dernières années, plus de 20 hommes politiques somaliens ont dit cela.  »

« Ils ont dit sans preuve évidente l’ONLF a combattu à Jowhar, à Kismaayo, et dans les régions centrales de la Somalie. il semble que celui qui est vaincu dans la bataille fait valoir que l’ONLF fait partie des adversaires dans le but de recevoir l’aide du TPLF du régime éthiopien contre leurs autres rivaux somaliens », dit le porte-parole de l’ONLF.

«Cet homme se référant au gouverneur d’une région de la Somalie, Mr.Tool, est névrotique que l’Éthiopie a demandé d’agir comme un porte-parole éthiopien parce qu’il est payé et il est vraiment incroyable de voir comment un pays tyrannique peut être devant des fonctionnaires somaliens et un bon exemple « , a-t-il ajouté.

Quand on lui a demandé si l’ONLF a des bases militaires permanentes en Somalie ou non, il a dit dans une réponse, « l’ONLF n’a pas de bases dans la République de Somalie, mais nous avons des partisans et une armée bien formée dans la région de l’Ogaden. M. Hirmooge, a également exhorté les Somaliens à s’unir contre leur ennemi juré, l’Ethiopie, et de soutenir l’ONLF dans sa lutte contre ce qu’il appelle «la puissance coloniale. »

ONLF se bat contre les régimes éthiopiens depuis 1984 et veut gérer le pétrole et du gaz de sa région de l’Ogaden pour obtenir la pleine indépendance de montagnards éthiopiens. Une discussion entre l’ONLF et l’Ethiopie a débuté 17 octobre 2012, après l’ONLF a refusé d’accepter la constitution éthiopienne dont il dit ne pas concerner les Somaliens dans l’Ogaden.

Par Ahmed Abdi 


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.