Djibouti/Bruxelles: Lettre ouverte adressée à Ali Deberkale et Maître Zakaria Abdillahi

Lettre ouverte adressée à :

1 – Ali Deberkaleh, président du Mouvement « Djibouti 2016 » ;

2 – Maitre Zakaria Abdillahi, Avocat à Djibouti.

Chers Compatriotes,

Nous connaissons tous à Djibouti que le régime de Gouled/Guelleh a toujours utilisé des voies et des moyens abscons et tordus pour arriver à casser toute force ou action menaçant sérieusement son existence ou sa pérennité.

Si la mise à mort n’est pas directe elle doit automatiquement être indirecte !

Ce qui nous intéresse dans ce cas c’est la mise à mort indirecte de tout élément qui n’adhère pas aux principes du régime mafieux de Djibouti. Mais, pour activer son bras caché, le régime de Guelleh a besoin des personnes ou organisations à double visage qui font semblant d’œuvrer pour la démocratie et très actives au sein des acteurs sociaux, politiques et culturels en général.

Ces personnes ou organisations à double visage, étant des éléments de nature faible, ils agissent en catimini et sur le dos de leurs victimes. C’est ce qu’expose un rapport daté du 13 décembre 2016 et émanant du CEDOCA, le service de recherche du Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides.

Dans le rapport en question et particulièrement aux pages 15-16-17- et 18, lesdits acteurs de la vie politique djiboutienne dénigrent le clan Issa/Yonis-Moussa, fabriquent une fausse histoire à l’égard des victimes du massacre de 21 décembre 2015 et plus grave encore ces charlatans de la politique djiboutienne colportent auprès des instances internationales et des états des pays d’accueil des exilés djiboutiens, des histoires préfabriquées du régime de Gouled/Guelleh.

Nous invitons aux destinataires de cette lettre ouverte, en l’occurrence Ali Deberkelah et Maitre Zakaria Abdillahi, de publier leurs avis sur les accusations précitées et au plus tard avant le 20 Mai 2018.

Dépassé cette délai il est clair pour nous que vous êtes des alliés du régime Guelleh infiltrés dans l’opposition.

En espérant que vous consacrerez une sérieuse attention à ces lignes, je vous prie de croire, à l’assurance de mes sentiments respectueux.

Fait à Genève, le 10/5/2018

HASSAN CHER HARED

Lien d’un extrait du document: https://drive.google.com/file/d/19jYK7PqQrdTPUjYz6OsUW79SENUBYEw-/view?usp=sharing

lien du document complet: https://drive.google.com/file/d/1yWRUB7c0_uLr0ACvDIEreCSNZJvLpfDD/view?usp=sharing


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.