Djibouti : Ismaël Omar Guelleh coache en personne la diaspora pro-régime pour le meeting de soutien à son 4ème mandat

Ad

4eme mandat d'IOG - Nimo Djama -DjiboutiLe vendredi 29 mai 2015 des cousins proches d’IOG, président de Djibouti, ont brandi devant la Tour-Eiffel, à Paris, l’affiche de la campagne du 4ème mandat d’IOG. Cette action provocatrice et antinationale annoncée le lancement de la campagne présidentielle 2016 auprès de la diaspora djiboutienne pro-régime dont la majeure partie sont des proches cousins d’Ismaël Omar Guelleh et Kadra Haïd, l’épouse de Guelleh.

À l’intérieur du pays, tous les murs portent un seul slogan patriotique : « dégage IOG, pas de 4ème mandat ! »

Malgré le souhait claire et la position unanime du peuple djiboutien, le dictateur se fige dans son projet anticonstitutionnel et semble trouver un certain plaisir le fait d’usurper le pouvoir du peuple depuis 1999 avec le concours de Feu son oncle Hassan Gouled.

Présent depuis quelques jours à sa maison à PARIS, Guelleh organise des réunions avec des dirigeants du régime, les travailleurs des représentations diplomatiques, des cousines et cousins proches du couple de Haramous et d’autres pro-régimes à la recherchent d’un gain facile et des promotions à la carte.

Il coache et prépare avec eux une réunion de soutien au 4ème mandat d’IOG, à la haute magistrature du pays, en 2016. Les étudiants boursiers djiboutiens dans les universités français, belges et hollandais ont reçu des SMS, de la part des représentations diplomatiques, les convoquant, sans exception, au meeting précité qui se tiendra le 6 juin 2015 à Lille.

Guelleh, son premier ministre, Ilyas Dawaleh et bien d’autres barons du régime seront au rendez-vous d’après des informations non-confirmés reçus du milieu proche de la présidence djiboutienne. La preuve le même cercle annonce un budget de 30 millions FDJ, soit environ 150.000 euros, prévu pour la tenue du rencontre de Lille qui laisse entrevoir un épisode plus important et plus couteuse que celle de Paris le 6 décembre 2013.

Des jeunes naïfs pro-régimes se permettent de publier sur les réseaux sociaux que cette action de Guelleh est un moyen de plus d’intimider les occidentaux sur leur sol et de leur démontrer qu’il a assez des adeptes, bien sûr d’intérêt ou clanique, disposés à mourir pour leur gourou.

Nous disons bravo si IOG peut arriver à intimider les occidentaux avec des telles mascarades mais au pays, lui et son cercle des voyous sont en train de plonger la nation dans une guerre civile semblable à celui de Mogadiscio.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.