Djibouti : Les Opposants USN visé

USN - DjiboutiC’est à ce moment précis que les forces de l’ordre  charge massivement .Sans sommation aucune  .Le ministre de l’intérieur   n’est pas  loin  qui supervise l’opération  ‘’sang du USN’’ du 1er Mai .Les grenades lacrymogènes pleuvent , telles la pluie .Elles ne sont même pas tirées en l’air mais dirigées pour la plupart vers  la foule des manifestants pacifique .c’est  la débandade ,les blessés s’ajoutent aux blessés et le sol s’emplit bientôt de corps atteints par les projectiles ou asphyxiés au gaz  toxique (récemment  importé de la France pour les répressions aveugles et le bâillonnement  du Peuple ).Nous apprenons que les  jeunes M.J.O et des personnes spéciale sont visés telle que Monsieur  Kadar Abdi  , MAYDENEH etc…ce personnes doivent disparaitre dans les sombres calculs  auxquels procédé la dictature moyenâgeuse pour garder la main mise des jeunes et du pourvoir .

Mais ce n’est pas tout  puisqu’on poursuit  les jusque dans les quartiers , tabasse au passage tel ou tel blessé , telle ou telle femme tombée , tel ou tel enfant terrassé par le gaz lacrymogène de fabrication israélienne .On saccage et pille le siège du parti UDJ annexe Q7 , plus de rideaux , plus d’appareil photo , plus d’argent liquide …..Tout disparait .comme disparaissent aussi les objets laissés sur place par les gens dans leur fuite : montres, chaine d’or, chaussures, sandales, samaras…’’ils sont riches, nous avons ramassé un bon butin ‘’, se raconteront entre eux les agents.

Le bilan est lourd, plusieurs blessés, d’innombrables arrestations et des dégâts et pertes matériels énormes   .

Par Saad Ali Awaleh


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.