Djibouti : L’après-Guelleh se prépare déjà à New York…

4eme mandat d'IOG - Nimo Djama -DjiboutiPour la diaspora djiboutienne en Amérique, le chapitre Guelleh appartient déjà au cadavre d’un passé dépassé. Cet après-midi, à New York le californien Abdallah Abdo, le washingtonien Ismaël Aptidon et le New-Yorkais Mohamed Jama ont convoqué un sommet extraordinaire pour refléchir sur la feuille de route de l’après-Guelleh.

Grâce aux précieux renseignements des garde de corps du tyran et de sa police politique qui a fait défection à Washington, les leaders de l’opposition disposent du talon d’Achille de Monsieur Ismaël Omar Guelleh : comprenez par là ses comptes cachés dans les offshores et dans les banques américaines.

Une plainte est sérieusement envisagée pour geler et mettre la main sur les avoirs du peuple djiboutien que Guelleh a détourné pour les faire fructifier aux Etats-Unis d’Amérique sans parler du blanchiment d’argent réalisé avec la complicité de son cousin germain, l’inamovible ambassadeur de la dynastie, un certain Olhayé.

Le flagrant délit fiscal étant avéré et réalisé de surcroit par un Président autoproclamé en exercice, le peuple djiboutien a toute latitude de récupérer ses biens mal-acquis qui constituent aussi des crimes. A Paris et à Bruxelles, les mêmes démarches animent les résistants. Le Président commerçant, avec toutes les plaintes programmées par la diaspora aura des difficultés pour payer son train de vie. Comment le Fûrher va-t-il s’en débarrasser?

Cette fois,il aura du mal à se relever et à trouver des nouveaux alliés. Le droit ne fait que triompher pour la première fois sur la force imposée par Guelleh. Les rapport de forces ont désormais changé de camp.

Guelleh est affaibli, Guelleh est humilié mais le vrai Guelleh n’est plus l’homme d’antan, le staline de Djibouti : il n’est plus que l’ombre de lui-même.

L’Amérique a rendu possible un rêve, celui de se débarasser de cette PARIA !!!

Que Dieu bénisse l’Amérique !

Houssein IBRAHIM HOUMED


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :