Djibouti / Somaliland : Ismaël Omar Guelleh menace de suspendre les LC des commerçants Isaaq si Ahmed Osman Guelleh Arab n’est pas

Djibouti / Somaliland : Ismaël Omar Guelleh menace de suspendre les LC des commerçants Isaaq si Ahmed Osman Guelleh Arab n’est pas

Ad

Le porte-parole de la présidence de la Somaliland a tenu une conférence de presse au sujet du mandat d’arrêt émise contre Ahmed Osman Guelleh Arab.

Le porte-parole dit :  » La société GSK, détenue par M. Ahmed Osman Guelleh Arab, a emprunté de l’argent à la BCIMR dont le principal actionnaire est la banque française BRED, pour financer la construction de l’usine Coca-Cola au Somaliland. Le propriétaire de la société GSK, Ahmed Osman Guelleh Arab, a reçu le prêt à Djibouti en tant que citoyen djiboutien et a ensuite fui au Somaliland. »

Le 12 mars 2018, le haut responsable de la BCI Mer Rouge est arrivé à Hargeisa. Monsieur Nadhir Zouaghi, le haut responsable de la BCIMR a déclaré avoir prêté un total de 20 millions de dollars US à la société GSK dont le propriétaire est Ahmed Osman Guelleh Arab.

Le propriétaire de la société GSK, Ahmed Osman Guelleh, a reconnu la dette qu’il doit à la Banque BCIMR, mais a affirmé qu’une partie de son argent et de ses avoirs avaient été retenus à Djibouti par la famille présidentielle, Guelleh/Kadra. En conséquence, il hésitait à accepter de payer la dette parce que le régime d’Ismaël Omar Guelleh a bloqué, en faisant usage de l’omnipotence de l’état, ses sociétés et avoirs en banque.

En effet, Ahmed Osman Guelleh Arab a fui Djibouti suite un litige qui opposait entre lui et le couple présidentiel de Djibouti, parrain et madone de la mafia Djibouti-somalienne, Guelleh et Kadra. Ahmed Osman a été chargé par Ismaël Omar de construit une usine de Lait pour son fils, Aïnache. Ahmed Osman s’est construit une usine de lait semblable à Hargeisa et le fils de Guelleh l’accuse d’avoir détourné son argent destiné à la construction d’un complexe industriel.

Ce qui a mis en colère le petit Aïnache et ses parents. Un proverbe dit : « Khaadeegii luku khaadi ooytintis hinjir-hinjir. ».

Le fils d’Ismaël Omar Guelleh, Aïnache, qui suit les habitudes de son père a violé et agressé sexuellement, avec le concours de la garde républicaine, un cadre indien de la laiterie de DOUDA. Le petit Aïnache a juré de faire subir la même chose à Ahmed Osman Guelleh Arab dès qu’il sera à Djibouti. D’ailleurs, il s’entraine actuellement au tir aux armes à feu dans le stand de tir de la garde républicaine avec les photos des personnes qu’il déteste, dont Ahmed Osman Guelleh Arab.

De l’autre côté, en Somaliland, le clan d’Ahmed Osman Guelleh Arab a juré de déclencher une guerre civile en somaliland si Muse Bihi arrête et transfère le fils à Djibouti. Le clan Arab/Isaaq accuse aussi leur frère, le clan Habar-Awale/Isaaq, de travailler discrètement avec Ismaël Omar Guelleh sur l’arrestation de Ahmed Osman.

Le plus embêté dans cette histoire c’est le président de la Somaliland, Muse Bihi, un Habar-Awale/Isaaq. Ismaël Omar Guelleh lui a fait formellement savoir que si Ahmed Osman Guelleh Arab n’est pas transféré à Djibouti, les commerçants isaaq doivent dire bye bye aux LC que les banques djiboutiennes leur offraient.

À suivre…

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared