Somalie : Deux officiers de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ont été abattus ce lundi à Puntland

Un Britannique et un Français travaillant pour  l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ont été tués ce lundi dans un aéroport dans le nord- centre de la Somalie, dans la région état de Puntland.

Un porte-parole de la mission des Nations Unies a déclaré qu’il n’était pas clair qui était derrière les tueries. Mais un témoin a déclaré que les officiers ont été attaqués par un homme en uniforme de la police alors qu’ils étaient assis dans leur voiture à l’aéroport de Gaalkacyo.

Abdirasak Mohamed Dirir, le chef de la cellule anti piraterie de la région semi-autonome du Puntland, a donné la nationalité des deux hommes et a dit qu’ils ont travaillé comme consultants pour l’agence des Nations Unies contre la drogue et le crime. Il a rajouté que ces deux officiers de l’ONU était en mission dans l’état de Puntland afin de discuter avec les dirigeants de cette région semi-autonome les activités de système de transferts d’argent somaliens « HAWALA ».

D’autres sources confirment que le président de la région de Puntland, Abdiweli Gaas était ce lundi de passage dans la ville de Gaalkacyo.

L’Organisation des Nations Unies, qui a dépensé des milliards de dollars en Somalie depuis le début de la guerre civile en 1991, a souvent été pris pour cible par les factions belligérantes de clan, plus récemment, par al -Shabaab groupe islamiste affilié à Al-Qaïda.

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité des Nations unies ont  fermement condamné l’attaque de lundi et appelé les autorités somaliennes à traduire les coupables en justice.

La région du Puntland de la Somalie a toujours été plus stable que le reste du pays, mais ces derniers mois les attaques des militants d’Al-Shabaab ont augmenté.

Le groupe islamiste  » se félicite de la mise à mort « , mais a refusé de commenter lorsqu’on lui a demandé si elle était responsable.  » Nous exhortons tous les Somaliens à cibler l’ONU,  » a déclaré un porte-parole du groupe, Ali Mohamud Rage.

Nicholas Kay, le représentant spécial de l’ONU pour la Somalie, a condamné le meurtre  » impitoyable  » mais a déclaré que l’organisation restait  » déterminé à poursuivre son soutien vital à la population somalienne qui ressorte des décennies de conflit.  »

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :