Somalie : Des militaires de Mogadiscio s’entretuent pour la recette tirée des barrages illégaux dressés sur des axes routiers…

« isbaadho mooye qaran ma naqaano no – est une expression courante à Mogadiscio depuis le coup d’état de Siad Barre en 1969. »

Jusqu’à maintenant le nombre de mort et 12 soldats suite des affrontements qui a opposé entre militaires de l’état fédéral somalien. Ces affrontements ont lieu à Ceel-Cadde, région de Shabeelaha Dhexe (Shabeelaha du centre).

Dans les morts et les blessés, des témoins ont compté aussi des civils innocents touchés par des balles perdus.  Les blessés ont été convoyés vers l’hôpital Madina de Mogadiscio.

Les affrontements entre militaires de l’état fédéral ont éclatés sur les partages inéquitables de la recette tirée des barrages illégaux dressés sur des axes routiers reliant des villes et villages. Les voitures utilisant ces axes et les voyageurs doivent tous payer un droit de péage illégal en liquide ou en nature.

Une telle situation s’est déjà produite à plusieurs et les hauts responsables de la Somalie n’en parlent pas mais en plus certains soutiennent leurs clans.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :