Erythrée : Tentative de médiation de Khartoum pour rétablir la paix entre Asmara et Addis-Abeba.

le président du Soudan , Omar Al- Bashir , est le plus proche et , probablement , le seul ami que le président érythréen , Isaias Afwerki , ait eu .Boudé par les gouvernements régionaux et internationaux , les dirigeants de ces deux  Etats voisins trouvent du réconfort dans la compagnie des autres . Or, selon nos sources au Soudan, la proposition de longue date d’Al- Bashir à normaliser les relations entre l’Érythrée et l’Éthiopie est accueillie favorablement, depuis peu, par l’homme fort de l’Érythrée.

La relation entre Isaias Afwerki et Omar Al- Bashir s’est intensifiée depuis que l’état du Golfe a cessé d’être la bouée de sauvetage des deux régimes isolés.

Après la visite d’Isaias au Soudan en Novembre  2013, Al-Bashir a déclaré publiquement ses objectifs de concilier l’Erythrée avec l’Ethiopie. Isaias Afwerki poursuit cet objectif avec un sentiment d’urgence : dans la visite d’Al- Bashir en Érythrée du 16 au 18 Janvier 2014, Isaias Afwerki lui a demandé de faire pression pour la normalisation des relations entre les gouvernements érythréen et éthiopien.

Isaias Afwerki semblait désespéré et avait besoin de normalisation immédiatement.

Selon une source, l’apparente volte-face d’Isaias Afwerki est fondée sur une évaluation qui prédisait  que le gouvernement éthiopien était sur ​​le point de s’effondrer «nos calculs étaient faux et nous devons mettre fin à cette situation anormale avec l’Ethiopie immédiatement », a dit Al- Bashir.
Plus tard, l’article dit, Al- Bashir a porté le message d’Isaias à Addis-Abeba le 29 Janvier quand il a rencontré le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn. Al- Bashir était dans la capitale éthiopienne pour assister le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD).

Les Ethiopiens n’ont pas donné une réponse positive à Al- Bashir, en lui disant que les problèmes de l’Érythrée sont  aux niveaux des entités régionales et internationales, et non pas directement avec l’Ethiopie, et qu’Isaias devrait traiter avec eux en premier.

Et enfin, toujours le leader érythréen tente à se réconcilier avec les dirigeants éthiopiens actuels, selon les sources diplomatiques de l’UA à Addis-Abeba.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :