Djibouti : L’ESPOIR ET LE DEBOIRE DU PEUPLE A DJIBOUTI

SAAD ALI AWALEHLa notion de l’espoir s’avère être un noble arme pour le peuple lorsqu’il ne reste plus rien à faire. Cependant, à Djibouti comme nombreuse capitales africaines la notion désespoir se manifeste dans tous les  artères (rue) de la ville sans exception. Alors celui-ci renforce d’autre notion telle que le découragement, le traumatisme, l’isolement, la marginalisation et ainsi de suite etc.

Seul le corps et cœur pur, saint peuvent en affranchir la ligne mince de la frontière  de désespoir. Et pour franchir cette ligne on a besoin, la volonté, le courage, le sacrifice, le temps, etc. En  ce temps  actuel à Djibouti les jeunes restant sans se bouger leurs petits coins pour mâchée la plante verte qui, anesthésié presque la totalité de la population, homme, femme, jeunes sans exceptions. 

Plusieurs façons pour échapper face à  ce calvaire , la pauvreté  et la chômage  qui ont frappé presque la moitié de citoyen , dont   une meilleure  solution  serait donc les actions de masse, c’est qui permet de crée  le lien entre les citoyens, génère également un esprit de révolte, mais aussi  conduit le bon vouloir du peuple. Bref  les actions de masse paraissent être  le meilleur remède le plus adapté pour affranchir la frontière du caractère du déboire.

En effet, la parole et les actions sont deux éléments  différente mais, apparemment liées bien sûr; cela veut dire rien ne pourrait avancer sans une association de la parole et les actions.  Nous ne martelons unanimement que la mobilisation de masse énumérant un nouvel espoir pour le peuple et pour la future génération. Puisque la pression et le poids de la population serait le seul moyen pour arriver jusqu’au bout.

Il faut y croire que le changement viendra tôt ou tard, j’y crois personnellement.

Certaines pensent que l’oppression et la répression est un moyen qui en assure leur place en éternité, mais en réalité tout à fait contraire. Bref cette mesure punitive et ces attitudes perverses  ne feront qu’augmenter une action collective et un courage bien soudé des jeunes citoyens. Bien sûr cette courage inébranlable de la jeunesse  engendrera surement et forcement la fragilité de la politique des hommes sans scrupule et sans cœur. 

Sans oublier que la femme doit retrouver sa valeur, sa dignité au sein de la société, oui les femmes s’avère être l’épine dorsale de la société, rappelons alors qu’à la vieille de l’indépendance les femmes étaient de personnage légendaire, qui se retrouvait visiblement à la première ligne, où la notion de la  liberté, la démocratie, l’émancipation, restait  leur rêve  où leur cœur et leur raison chérissaient.

Malgré un bon nombre de la population féminine souffre actuellement du chômage, pauvreté, l’oubli, discrimination, marginalisée, et occupé à des emplois ou un travail à bas salaire  en  République  Djibouti. Mais cette place qu’en lui attribut ne lui convienne pas.

Les Handicapés quant à eux aussi ont besoin forcement des espaces privilégié, puisqu’avoir le même droit que les autres forge bien entendu la notion de l’impartialité, alors donner la priorité aux handicapé est un droit international et universel mais aussi est un geste noble, qui mérite une certaine  réputation.

Partant en réalité à Djibouti, la notion d’impartialité reste encore enterré, mais personne ne sait quand est ce qu’elle va submerger sur le surface de notre petit territoire géostratégique.

Chacun a le droit de retrouver sa place qui lui convient, car le désordre mutule est sans doute un obstacle majeur pour des avancées concrètes.

Alors, je pourrais savoir quand on est-il arrivé pour la première fois à la notion de l’impartialité à Djibouti ‘ ?

Et qui croit que le changement ou l’alternance démocratique viendra dans un temps proche?

Encore, il faut y croire à l’alternance, j’y crois personnellement.

N’oubliait pas alors pour à faire toujours des actions de masse, c’est le seul moyen en faveur de l’alternance démocratique à Djibouti !

Vive la République de Djibouti !

Par Saad Ali Awaleh

 


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :