Djibouti : La mafia Djibouto-somalienne compte expédier les armes à Mogadiscio dans des jets privés qui décolérant de Djibouti.

Djibouti : La mafia Djibouto-somalienne compte expédier les armes à Mogadiscio dans des jets privés qui décolérant de Djibouti.

Ad

D’après des membres du centre de surveillance et d’écoute de la cellule de renseignement de la garde républicaine dirigée par le colonel Mohamed Djama Doualeh. Monsieur Mohamed Said Guedi, l’un des Underboss le plus visible, le patron de MSG Group et de Somcable, serait revenu rapidement à Djibouti hier le samedi 9 mars 2019. Il a rencontré, moins de trois heures après son retour de Dubaï où il avait résidé ces dernières semaines, deux hauts responsables de la BANK OF AFRICA — MER ROUGE de Djibouti qui l’aide dans son projet de blanchiment de l’argent tiré des trafics et des sociétés créées grâce aux deniers publics de Djibouti.

Ce businessman du clan Habar-Awale/Isaaq est passé en un clair de temps de vendeur de deux ballots de friperies au propriétaire de la société de télécommunication, Somcable, qui fut construite avec l’argent de Djibtélécom (société de télécommunication de l’état de Djibouti). C’est Djama Mahamoud Haid qui l’avait recruté pour superviser les trafics de l’essence et d’alcool entre le Yémen et la Somaliland. Il gère aujourd’hui des sociétés appartenant au couple Guelleh/Kadra et perçoit 50 % des bénéfices de ces sociétés. Tellement que la madone de la mafia lui fait confiance, Mohamed Saïd Guedi fait partie des hommes que le couple dirigeant la mafia Djibouti somalienne a chargé la gestion des trafics d’armes vers Mogadiscio et les médicaments destinés à l’Iran.

Depuis l’interception par le clan Saad/Habar-gidir/Hawiye, des six camions transportant d’arme, le 3 novembre 2018, à Galmudug des doutes et tensions ont apparu entre Mohamed Saïd Guedi et le couple Guelleh/Kadra.

Les sources de la garde républicaine nous ont confié que Mohamed Saïd Guedi est de retour à Djibouti pour préparer ses dossiers de défense en cas ou le couple dirigeant la mafia de la corne de l’Afrique tenterait de le poignarder dans le dos, comme Ahmed Osman Guelleh Arab, avec des chefs d’accusation fomentés. Mohamed Saïd Guedi qui compte s’installer à Mogadiscio ou Londres a juré qu’il ne coulera pas seul dans ces affaires si le couple Guelleh/Kadra se permet de monter un sale dossier sur lui.

Ces membres de la garde républicaine nous ont rajouté que la tension précitée peut-être une stratégie de la mafia pour tromper les gens, la preuve ces éléments du renseignement de la garde républicaine ont observé hier et aujourd’hui une réunion tripartite entre Mohamed Saïd Guedi, Naguib Abdallah Kamil et Mohamed Moussa Abar dit Gaucher. Mohamed Saïd Guedi qui verse chaque mois à Naguib Abdallah Kamil la somme de 18 000 dollars US demandait à ce dernier de lui arranger une autorisation de vol pour un jet privé qui va relier Djibouti et Mogadiscio.

Pourquoi un vol privé reliant Djibouti et Mogadiscio ?

Les sources de la garde républicaine nous ont clarifié les choses. Ils ont confirmé que le bateau transportant des armées intercepté le samedi 9 mars 2019 en Puntland appartenait à Mohamed Saïd Guedi et Mohamed Moussa Abar. Ainsi, ces trafics ayant perdu trop des cargaisons ces derniers temps, ils ont décidé de faire voyager les armes dans des jets privés décollant de Djibouti à destination de Mogadiscio.

Malgré les enquêtes internationales qui soupçonnent les trafiquants, ces derniers continuent les activités comme si de rien n’était.

Tout simplement, ceux-ci ont l’assurance du régime clanico-mafieux de Guelleh.

Hassan Cher.

Peuple djiboutien, pensant à sauver notre nation des griffes de la mafia et des islamistes en envoyant les informations et documents compromettants sur cet email : uddesc@yahoo.fr


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared