Ethiopie : Des nouveaux affrontements entre l’ONLF et les forces de sécurité éthiopiennes dans le kilile 5, région somali de l’Ethiopie.

ONLFLe 25 février 2015, le rebelle de l’Ogaden National Liberation Front de l’Éthiopie et les forces de sécurité éthiopiennes s’affrontent près Degahbour, ville de région de somalie de l’Éthiopie. Les combats ont récemment accru suite à l’assassinat du commandant ONLF près de SAGAG.

Le Mouvement indépendantiste, le front de libération nationale de l’Ogaden éthiopien ou ONLF et les forces paramilitaires connue sous le nom de Liyuu police se sont engagés dans escarmouche autour de Las-Galol, environ 160 kilomètres du Sud-Est de la ville de Harar.

L’escarmouche a eu lieu après que Liyuu police a chassé les femmes et les enfants de puits d’eau près du village de Las-galol et le Front nationale de l’Ogaden (ONLF) a reçu les nouvelles de ses informateurs.

Bien qu’aucun détail n’ait été fourni sur les victimes que ça soit du côté des combattants du Front de libération nationale de l’Ogaden et les forces de sécurité éthiopiennes, les affrontements sont quotidiens.

Des sources fiables ont dit que les forces de sécurité éthiopiennes se sont vengées sur les résidents de Las-galol en tirant sur chaque personne qu’ils aient rencontrés. Les villageois sont accusés d’être des informateurs de l’ONLF et c’est pourquoi le Liyuu police tué les habitants de Las-galol.

Cependant, les combats ont récemment augmenté après que les forces de sécurité éthiopiennes ont tué un commandant ONLF, Moustafe Haybe, et plusieurs autres combattants. L’ONLF dit avoir tué 120 soldats éthiopiens. Les médias éthiopiens ont confirmé des affrontements et publié des images du journaliste tué, Mohamed Dawil et son cameraman. Les images semblent montrer l’utilisation de tortures cruelles.

Le jeudi, les forces de sécurité éthiopiennes et l’ONLF s’affrontaient dans Galaalshe autour de la capitale de la région somalie de l’Éthiopie, la ville de Jigjiga. Les nombres des victimes restent encore inconnus. Le régime éthiopien ni l’ONLF n’ont pas commenté les affrontements de Galaalshe.

L’ONLF a été fondée en 1984 et se bat pour indépendance de la région Somalie de l’Éthiopie, qui borde la Somalie, le Kenya et Djibouti et les autochtones n’ont jamais vraiment accepté l’identité éthiopienne depuis que l’Angleterre a offert à l’Éthiopie en 1954.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.