Somaliland : la présidence nie les allégations de son ingérence dans les affaires judiciaires

Le Chef de l’Etat a catégoriquement nié les allégations d’atteintes à la liberté de la justice et la main basse de l’état dans les affaires  judiciaire. Le porte-parole présidentiel de la haute  magistrature de Hargeisa, M. Suleiman Duhul, a publié  un communiqué de presse.

Voici les extraits in extenso de la déclaration présidentielle

Le gouvernement n’est pas impliqué dans des activités liées aux activités de la justice du pays et n’est pas responsable des interférences constatés dans les dossiers en cours à certains instances.

 » Sur le plan administratif, la politique du gouvernement est pour la facilitation d’un tribunal juste et équitable. Et aussi de protéger les droits fondamentaux des citoyens  »

Selon les informations publiées par certains médias, il a été allégué que le gouvernement s’interfère dans  certaines fonctions judiciaires des tribunaux inférieurs dans la région de Hargeisa. Il n’y a pas officiellement des plaintes sur ce sujet mais il est de ma responsabilité de veiller à l’efficacité de ce pouvoir judiciaire et à accorder une atmosphère propice à l’exercice de ses responsabilités.

Il est impératif de noter que mon gouvernement a lancé une campagne résolue pour réformer le statut de la justice à la lumière des changements tangibles depuis son arrivée au pouvoir.

Compte tenu de cela, il est donc prudent pour les tribunaux et ses agents et dans le respect de l’éthique de la gouvernance entre les différentes branches du gouvernement qui discernent, à tort ou à raison, un manquement dans ces protocoles de ne pas exprimer les préoccupations inconstitutionnels sur la place publique. Mais les plaintes directes de l’autorité compétente (judiciaire ou commission) doivent respecter le travail de différentes branches du gouvernement, tout en respectant la séparation de leurs fonctions et responsabilités.

Tout en réitérant la nécessité de ne pas canaliser, en premier lieu, notre plainte dans les médias à moins qu’il y a des récidives flagrantes, il faut agir conformément au code de procédure des cours  du tribunal  » – Fin de citation

HCH

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.