Somalie : La surveillance et la chasse aux enseignants du Saint Coran est la nouvelle politique sécuritaire de Mogadiscio.

Le Saint Coran sur planche à bois

Les forces de sécurité du gouvernement fédéral somalien ont lancé samedi 15 Mars 2014 une opération d’arrestation massive surprise qui a conduit à l’arrestation de dizaines des enseignants du Saint Coran dans les districts de Mogadiscio.

Les sources de sécurité révèlent que l’Agence de renseignement et de la sécurité nationale somalienne (CSRN) soupçonnés des enseignants du Saints Coran d’être des agents d’Al-Shabaab qui font le lavage de cerveau et endoctriner les enfants dans des écoles privées dans les communes de Hodon et Wadajir, des districts de Mogadiscio .

Des soldats dans des véhicules blindés ont ouvert des salves de coups de feu à leur arrivée dans les écoles coraniques puis opérés des arrestations ciblés et saisi des équipements d’enseignement.

Réagissant à la nouvelle opération de sécurité, une mère de deux enfants dont l’enseignant a été placé en garde à vue n’a pas mâché son mécontentement sur ​​l’opération et accuse le gouvernement somalien:  » C’est une question alarmante qui est nouveau pour le peuple somalien, il pourrait interdire la pratique de l’islam «.

Les élèves des enseignants du Saint Coran ont rapporté que les forces de sécurité ont questionné les adeptes des écoles afin d’identifier si les élèves apprennent sur ​​des planches de bois ou des cahiers.

 » Les enseignants modérés sont en mesure de poursuivre leurs enseignements ici à Mogadiscio, car le service de sécurité libéré les enseignants coraniques qui utilisent des planches de bois », a déclaré un haut responsable somalien du ministère de la sécurité.

Al –Shabaab, affilié au groupe Al-Qaïda,  est soupçonné d’avoir mis en place des installations d’endoctrinement à Mogadiscio où les jeunes enfants sont endoctrinés pour mener des activités odieux, tels que les attentats-suicides et des embuscades contre les militaires.

La partie comique de cette affaire est le fait que le service de sécurité somalien relâche ceux qui enseignent sur des planches de bois parce que les planches écrites à l’encre délébile sont lavés chaque jours et l’endoctrinement parte avec l’eau. Or, les écrits sur les cahiers restent longtemps et facilitent l’endoctrinement.

D’autre part, cette décision ne fera que renforcer les soutiens d’Al-shabaab parce que déjà la population y voit comme un projet de l’USA et d’Israël dont l’objectif caché l’éradication de la religion musulmane et le développement du christianisme.

Hassan Cher

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.