Djibouti : Voyage de la conseillère de la sécurité nationale USA Susan E. Rice aux Émirats arabes et à Djibouti

La conseillère de la sécurité nationale USA, Susan E. Rice

La conseillère de la sécurité nationale USA, Susan E. Rice, s’est rendue à la Émirats arabes unis et à Djibouti du 6 au 8 Mars 2014. Dans les Emirats Arabes Unis, elle a eu des entretiens bilatéraux très productifs avec le prince héritier d’Abu Dhabi Mohamed bin Zayed et d’autres responsables émiratis supérieurs, y compris le ministre des Affaires étrangères et le chef adjoint de la sécurité nationale. Ils ont échangé des vues sur un large éventail de questions régionales, y compris l’Iran, la Syrie, l’Egypte, la Libye, le Yémen et la paix au Moyen-Orient, ainsi que le partenariat des États-Unis avec les pays du Conseil de coopération du Golfe. Mme Rice a visité le nouveau campus de NYU Abu Dhabi, l’un des trois grands projets de partenariat à long terme USA- EAU. Elle a rencontré un groupe diverses et talentueux des étudiants américains, émiratis et internationaux du Programme de bourses d’études Sheikh Mohamed bin Zayed d’Abu Dhabi NYU et a exprimé son soutien pour les grands investissements des Émirats arabes unis a pris dans le monde.

A Djibouti, Mme Rice a rencontré les hauts dirigeants et les troupes américaines de la Joint Task Force – du Corne de l’Afrique (CJTF-HOA) au Camp Lemonnier pour discuter des opérations de GFIM dans la région. Elle a remercié les soldats pour leur travail extraordinaire pour renforcer les capacités d’échange dans la région, mener face à la crise, et exécuter des opérations de contre-terrorisme essentiels qui aident à la sécurité du peuple américain. Mme Rice a rencontré le président djiboutien Guelleh afin de discuter du renouveler du partenariat stratégique solide avec le gouvernement et le peuple de Djibouti. Elle l’a remercié pour le leadership de Djibouti sur un éventail de questions, y compris la lutte contre le terrorisme et la piraterie, et de répondre aux situations d’urgence humanitaire. Lors de sa rencontre avec le Président Guelleh et le ministre des Affaires étrangères Youssouf et une délégation de ministres et de hauts fonctionnaires djiboutiens, elle a discuté des moyens de renforcer et approfondir la coopération bilatérale, y compris par des moyens qui feront concrètement bénéficier le bien-être économique de la population djiboutienne. Elle a soufflé à Guelleh l’inquiétude de l’USA sur la situation crispée sociaux économiques de Djibouti depuis le 22 février 2013. Ils ont discuté des moyens que le Camp Lemonnier et la présence militaire américaine à Djibouti peuvent avoir un impact plus direct et positif sur l’économie locale, et les moyens que l’aide américaine peut conduire à favoriser le développement durable et l’amélioration de la sécurité régionale.

Le passage de Susan E. Rice, la conseillère à la sécurité de l’USA, à Djibouti et l’annulation des visas des Kourouges (des missionnaires musulmans modérés)

« On se demande ce qui a piqué l’ambassadrice des Etats-Unis à Djibouti, madame Geatan Passi. Après avoir reçu le visa pour les Etats-Unis dans le cadre du kourouge, on apprend depuis le markaze que l’ambassade a convoqué toute la Jamahad et leurs passeports sont retirés. Aussitôt le visa a été annuler pour les Amiirs de la jamahad, cheik Ismail, cheik Houssen Ali, hadji Moussa et les autres dont les Amiirs de la ville de Mogadiscio ont ramené leurs passeports à l’ambassade USA et aucune suite n’a pas été donner. Tous craignent que l’ambassade annule le fameux visa alors que les autorités consulaires canadiennes de Nairobi ont reçu leur demandes et s’activent à donner suite à leur demande. Est-ce l’arrivée de Susan E. Rice a Djibouti a fait changer les choses au service de visa de l’ambassade ? Or personne ne s’est échapper ou rester en USA lorsque la jahamad est venu il y a 3 ans aux Etats-Unis. Espérons que l’ambassadrice va se rétracter et donner le visa à nos kourougemens. D’ici-là on continue les douas en leur faveur.  D’Abdi Chine»

Hassan Cher

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :