Djibouti : des mineurs d’âge emprisonnés en raison de leur conviction politique

Badalcha – 17 ans

Badalcha – 17 ans

Dans le 6ème pays le plus pauvre d’Afrique, où l’on trouve le second président le plus riche d’Afrique, Djibouti, tous les clignotants affiches rouges. 

En matière de droits humains, depuis une année , une répression inhumaine s’abat sur les militants pour le changement à Djibouti, toute expression libre d’opinion est condamné, emprisonné pour des motifs fallacieux, battus, torturés, les derniers trouvailles sont les déchéances de nationalité à tout va avec expulsion par déportation vers des pays inconnus.

La diplomatie de l’USN aux affaires extérieures doit  mettre la pression sur les chancelleries présentes à Djibouti, il est inconcevable que des mineurs d’âge croupissent injustement dans nos prisons et que cela ne dérange pas  les pays amis démocrates stationnées à Djibouti. 

La tension est à son paroxysme, il serait urgent que les représentations diplomatiques en place à Djibouti,  les forces présentes dans le cadre de l’opération Atalante contre la piraterie,  prennent la mesure des enjeux au risque d’une explosion de colère populaire qui risque d’un embrassement dans une région déjà très sensible.

Aïnan Aïnan

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.