Afrique de l’Est : Les états mmembres de l’IGAD à déployer des troupes au Soudan du Sud

Les Chefs d’Etat de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) ont convenu jeudi de déployer des troupes dans le Sud-Soudan pour aider à appliquer un accord de cessez-le entre les forces gouvernementales et les rebelles.

 » Ces troupes sont envisagées pour être sur le terrain, au plus tard à la mi- Avril 2014,  » Seyoum Mesfin, le médiateur en chef, a déclaré à l’issue de la 25e Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de l’IGAD .Seyoum a déclaré que le sommet a appelé l’Union africaine et le Conseil de sécurité des Nations Unies à soutenir le déploiement d’une « protection et la force de dissuasion» au Soudan du Sud. Le médiateur en chef a déclaré que les chefs d’Etat de l’IGAD ont vivement encouragé les deux factions de démontrer leur engagement à mettre fin à la guerre.
Toutefois, le chef des rebelles du Soudan du Sud, Riek Machar, a vivement rejeté les déploiements proposés de forces régionales de l’IGAD, et a averti qu’il va boycotter les pourparlers de paix en cours à Addis-Abeba, à moins que la décision soit renversée.
Machar a condamné les déploiements proposés de ces forces. Il a averti la régionalisation du conflit violent en cours qui a commencé d’un malentendu interne au sein du Mouvement pouvoir la libération du peuple soudanais (SPLM).
 » C’est une décision regrettable pour l’IGAD d’intervenir dans le conflit interne. Nous rejetons et condamnons dans les termes les plus forts. C’est une tentative de régionaliser le conflit interne «, a-t-il dit dans un communiqué. L’ancien vice-président, devenu le chef des rebelles, dit que cette décision mettre en cause la neutralité des Etats membres de l’IGAD dans le conflit.

L’Ethiopie, le Kenya , le Burundi et le Rwanda enverront des troupes tandis que Djibouti a également prévu de se joindre à une force qui va chercher le soutien logistique de l’Union africaine et le Conseil de sécurité des Nations Unies.
Le Sommet a été réalisée sous la présidence du Premier ministre éthiopien, Hailemariam Dessalegn, et a été suivie par Yoweri Museveni, Président de la République de l’Ouganda , Omar Hassan Al -Bashir , Président de la République du Soudan ; Ismail Omar Guelleh , Président de la République de Djibouti ; Salva Kiir Mayar, Président de la République du Soudan du Sud , Uhuru Kenyatta , président de la République du Kenya et Abdiweli Sheik Ahmed , le Premier ministre de la République fédérale de Somalie ..

HCH

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.